Société

Paris : un hommage a été rendu aux 480 morts de la rue en 2014

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région mardi 17 mars 2015 à 18:01

Mort de la rue 2014 (Paris 2015)
Mort de la rue 2014 (Paris 2015) © Radio France/Jeanne-Marie Marco

Au moins 480 personnes sont mortes dans la rue en France en 2014. Mardi, à Paris, place de la République, un hommage leur a été rendu.

Près de 202 sans domicile fixe, morts dans la rue en Ile-de-France , 480 en France, ont été recensés en 2014 par le collectif "Les morts de la rue" . Ce collectif, créé en 2002, veut non seulement faire savoir qu'on décède jeune (49 ans en moyenne) et souvent de mort violente quand on vit dans la rue. Il veut aussi veiller à la dignité des funérailles de ces hommes et ces femmes retrouvés sans vie sur un trottoir ou sous un pont et soutenir et accompagner les proches en deuil.

Tous les ans depuis leur création, le collectif rend hommage à tous ceux qui sont morts dans la rue au cours de l’année.

L’hommage place de la République pour les 480 morts dans la rue

 

 

Sur la place de la République, des boites sont alignées devant une tente. Dans la tente des personnes se succèdent pour égrainer les noms des disparus et apporter des témoignages. D’autres cérémonies ont lieu dans d’autres villes. Sur les boites déposées sur le sol de l’esplanade parisienne, il y a une ville, une date mais pas toujours un nom, et parfois des fleurs.

L’émotion est palpable comme à chaque fois que le collectif organise ces cérémonies.

E morts de la rue OK

Cet hommage permet de leur rendre leur dignité .

S Morts de la rue

C'est aussi pour monter que ces femmes et ses hommes faisaient partie de notre société et qu’ils y avaient des liens.

Des liens familiaux, un frère, une sœur, même s’il y avait eu rupture souvent pendant des années. Certains étaient connus par les riverains qui les croisaient dans des quartiers où ils avaient leurs habitudes. D’autres avaient des amis, souvent des compagnons d’infortune avec les quels des liens s’étaient tissés.

Après leur mort, le collectif reçoit souvent des messages sur le Forum du site du collectif, des remerciements, des questions ou des informations de la part de ceux qui avaient croisé la route des défunts.

 

Partager sur :