Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Paris : une jeune femme refoulée à l'entrée du musée d'Orsay à cause de son décolleté

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Recalée à l'entrée du musée d'Orsay à cause de son décolleté. La mésaventure d'une jeune femme enflamme les réseaux sociaux ce mercredi. Elle raconte s'être vue refuser l'entrée à cause de sa tenue et dénonce la sexualisation de son corps par le personnel de l'établissement.

La jeune femme s'est vue, dans un premier temps, refuser l'accès au musée d'Orsay à cause d'un décolleté jugé incorrect par le personnel
La jeune femme s'est vue, dans un premier temps, refuser l'accès au musée d'Orsay à cause d'un décolleté jugé incorrect par le personnel - Marion Canneval

Interdite de musée à cause de sa tenue. Le témoignage ce mercredi d'une internaute a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux. Jeanne accuse le personnel du musée d'Orsay de lui avoir refusé l'entrée à cause de son décolleté. Elle dit avoir été contrainte de porter une veste par 26 degrés pour pouvoir admirer les tableaux. Photo à l'appui, elle dénonce la sexualisation de son corps, dans un musée qui expose pourtant des œuvres de nu.

Jeanne, 22 ans, réagit au micro de France Bleu Paris

"Si je n'avais pas de poitrine, on ne m'aurait rien dit"

"Ça ne passe pas", lui ont dit les agents qui s'occupent des entrées. Le prix pour voir les tableaux : mettre une veste pour cacher sa poitrine.  On est loin de la liberté des nus de Renoir et Courbet, pourtant exposés quelques mètres plus loin. Aucune règle n'est affichée, pas de code vestimentaire. La jeune femme dénonce un jugement sexiste de la part du personnel : "si je n'avais pas de poitrine, on ne m'aurait rien dit".

Jeanne a publié une lettre ouverte sur les réseaux sociaux
Jeanne a publié une lettre ouverte sur les réseaux sociaux - Capture d'écran Twitter

Le musée d'Orsay a réagi sur Twitter puis dans un communiqué. L’Etablissement "regrette profondément cet incident" et a contacté la jeune femme pour lui présenter ses excuses. Il ajoute que "un rappel des règles d’accueil a été effectué auprès de la société prestataire placée aux entrées du musée".

Jeanne affirme qu'elle n'a pas cherché à "faire le buzz", mais à dénoncer un comportement qu'elle a déjà vécu par le passé. "Ce n'est même pas la chose la plus violente à laquelle j'ai été confrontée dans ma vie. Encore aujourd'hui, en 2020, une femme de 22 ans en France peut vivre ce genre de discrimination d'une institution", regrette la jeune femme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess