Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Parlement européen : la prochaine session plénière n'aura toujours pas lieu à Strasbourg

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Énième annulation : la session d'avril du Parlement européen se tiendra finalement à Bruxelles. À Strasbourg, tout est pourtant prêt pour accueillir de nouveau les eurodéputés.

Le Parlement européen à Strasbourg (Bas-Rhin)
Le Parlement européen à Strasbourg (Bas-Rhin) © Radio France - Blandine Costentin

Cela fait plus d'un an que le siège du Parlement européen, à Strasbourg, est déserté : le président du Parlement, David Sassoli, a annoncé hier sa décision d'annuler une nouvelle fois la session plénière prévue à Strasbourg du 26 au 30 avril prochains, en raison des conditions sanitaires. Elle se tiendra à distance, depuis Bruxelles.
 

Un protocole sanitaire stricte à Strasbourg 

"Il n'y a aucune raison que les séances ne soient pas organisées en distanciel à partir de Strasbourg" déplore Fabienne Keller, eurodéputée engagée sur le sujet. La Collectivité européenne d'Alsace, la préfecture et la ville de Strasbourg ont mis en place des protocoles stricts et puis "la situation sanitaire est bien meilleure à Strasbourg qu'à Bruxelles", insiste l'eurodéputée. 

Pour le président du Parlement européen, l'un des freins à ce retour à Strasbourg, c'est le transferts de personnels : "Mais dans le cadre de sessions à distance, il ne faut pas faire se déplacer beaucoup de personnes, ça ne tient pas", soutient Fabienne Keller. 

De son côté, la Collectivité européenne d'Alsace avait décidé en mars dernier de saisir la médiatrice de l'Union européenne pour réclamer le retour des sessions du Parlement européen à Strasbourg.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Plus d'un an sans session plénière dans la capitale alsacienne 

Depuis la fin du premier confinement en France, les effets d'annonce se sont multipliés pour annoncer le retour des sessions plénières à Strasbourg, sans résultat concret : "C'est important que l'on retrouve aussi des conditions de travail plus normales", explique aussi Fabienne Keller. 

Dans un communiqué, la maire de Strasbourg Jeanne Barseghian dit avoir discuté en visioconférence ce mercredi avec David Sassoli, le président du Parlement européen : "Cet échange a été l’occasion de partager un espoir fort pour la Ville de retrouver le Parlement européen, dès le 9 mai pour le lancement de la Conférence sur l’avenir de l’Europe à Strasbourg et pour la reprise des sessions plénières d’ici l’été."

Jeanne Barseghian a également confirmé au Secrétaire Général, Klaus Welle, hier mardi 13 avril, que "la Ville de Strasbourg était prête à accueillir les sessions plénières du Parlement européen, aussi bien du point de vue de la capacité à tester et à vacciner, mais aussi des capacités hôtelières."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess