Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Paroles de gilets jaunes : ce qu'ils attendent d'Emmanuel Macron

lundi 10 décembre 2018 à 3:12 Par Diane Sprimont, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Emmanuel Macron doit s'exprimer ce lundi soir après ce quatrième week-end de mobilisation. Les gilets jaunes de Tain-l'Hermitage attendent des mesures concrètes pour leur pouvoir d'achat mais ils se disent déçus d'avance et prévoient déjà de passer les fêtes de fin d'année sur leur rond-point.

Les gilets jaunes de Tain-l'Hermitage attendent des mesures concrètes pour leur pouvoir d'achat.
Les gilets jaunes de Tain-l'Hermitage attendent des mesures concrètes pour leur pouvoir d'achat. © Radio France

Tain-l'Hermitage, France

Ce n'est plus un simple point de rassemblement, le rond-point à l'entrée de Tain-l'Hermitage est devenu un "lieu de vie". Las des interventions du gouvernement ou des tentatives de dialogues, les gilets jaunes s'y installent. Certains dorment dans la cabane qu'ils ont aménagée "dons après dons". "Le 17 novembre, il n'y avait qu'un parasol. Aujourd'hui, il y a de quoi rester vivre ici", remarque Isa, mère au foyer venant sur le rond-point avec ses deux filles tous les jours.  

Les gilets jaunes de Tain-l'Hermitage se préparent à passer les fêtes de fin d'années sur le rond-point à côté d'Intermarché.  - Radio France
Les gilets jaunes de Tain-l'Hermitage se préparent à passer les fêtes de fin d'années sur le rond-point à côté d'Intermarché. © Radio France

Isa n'attend rien de l'allocution du Président de la République. "Tout est à refaire. Et c'est nous qui devons le faire, déclare cette mère au foyer. _On espère le destituer, passer à la 6è république, faire une assemblée constituante_." Christophe porte également un gilet jaune depuis le 17 novembre. Il ne bougera pas d'ici "tant qu'Emmanuel Macron sera au pouvoir. Il va encore sortir des grandes phrases ou alors reporter les échéances et le résultat sera le même." Alors évidemment, ils prévoient une énième déception ce soir après 20h00. 

Je ne peux même pas faire un cadeau de Noël à mes deux petites filles !

D'autres veulent en priorité des annonces concrètes pour retrouver un pouvoir d'achat, "je ne peux même pas faire un cadeau de Noël à mes deux petites filles ! Je touche 700 euros par mois ! 700 euros qu'est-ce que c'est ? " s'indigne une retraité. Le retrait de la CSG revient à plusieurs reprises parmi leurs attentes.  

Certains espèrent la destitution d'Emmanuel Macron.  - Radio France
Certains espèrent la destitution d'Emmanuel Macron. © Radio France

Gilets jaunes et verts

"On fait le tri regardez" m'interpelle Manu, leur porte-parole. Pour Isa, "l'écologie c'est très important, cela doit rester au cœur du débat". Mais Jean-Louis, retraité, tempère, "on est tous conscients du problème écologique mais il ne doit pas parler que de ça." 

De jours en jours, les gilets jaunes de Tain-l'Hermitage continuent d'améliorer leur installation parce qu'ils en sont persuadés, ils fêteront Noël et Nouvel an sur ce rond-point. Le sapin de Noël est déjà arrivé sur le rond-point.