Société

A partir du mercredi 22 mars, le casque devient obligatoire à vélo pour les enfants de moins de 12 ans

Par Stéphanie Denevault, France Bleu Mayenne lundi 20 mars 2017 à 6:00

Illustration
Illustration © Maxppp - Jérôme Gorin

La mesure avait été annoncée lors du comité interministériel de la sécurité routière en octobre 2015. Il aura fallu attendre un an et demi pour que la mesure entre en application. Les associations applaudissent mais elles voudraient que la mesure soit étendue à tous les deux roues.

"Sans casque à vélo, votre enfant risque plus qu'un bobo", le slogan de la nouvelle campagne de la sécurité routière . Ces 5 dernières années, plus de 1.000 enfants de moins de 12 ans ont été victimes d'accident de vélo. 26 sont morts. Pourtant un simple casque peut sauver des vies, souligne Yves Savey, le directeur de la Prévention Routière en Mayenne : "Le port du casque va diminuer le risque de blessures sérieuses à la tête de l'ordre de 70%!". _L'association fait donc de la prévention tout au long de l'année auprès des écoliers mayennais en leur faisant passer des permis de vélo sur les pistes d'éducation routière.

Attention, il faut bien choisir son casque

Pour que le casque soit efficace, il ne faut pas prendre celui qui est le plus beau, ou le moins cher. Il faut d'abord se rendre dans un magasin spécialisé avec votre enfant, car le vendeur doit prendre le tour de tête de votre enfant pour que le casque soit parfaitement bien adapté à la morphologie de votre enfant, Eddy Cardoso est vendeur au rayon cycles chez Decathlon à Laval : "Ça va permettre de mesurer la bonne taille du casque, pour qu'il puisse parfaitement le sécuriser de A à Z, après il y a des casques bébés et des casques enfants, si le casque n'est pas adapté, il va se décrocher ou glisser lors des chutes, et le risque c'est donc qu'il ne protège plus l'enfant."

"C'est automatique, le casque va avec le vélo!"Jeanine

Jeanine est l'heureuse grand-mère de 5 petits-enfants, âgés de 8 à 17 ans. Impensable pour elle qu'ils ne portent pas de casque quand elle va se balader avec eux à vélo : "C'est automatique, le casque va avec le vélo. S'il tombe sur la tête sur la route, les dégâts sont vraiment trop importants. On ne sait jamais ce qui peut se passer, un traumatisme crânien, il peut être handicapé après , il peut avoir des problèmes à vie. Il faut donc absolument le mettre."

Eddy Cardoso, vendeur au rayon cycles de Decathlon à Laval, devant les nombreux casques de vélo pour enfants - Maxppp
Eddy Cardoso, vendeur au rayon cycles de Decathlon à Laval, devant les nombreux casques de vélo pour enfants © Maxppp - Stéphanie Denevault