Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Fêtes de la Madeleine 2016

Il est finalement bien possible de rester sobre pour fêter la Madeleine de Mont-de-Marsan

lundi 25 juillet 2016 à 0:00 Par Sébastien Cabrita Dos Santos, France Bleu Gascogne

Pendant les nuits de la Madeleine, les rues de Mont-de-Marsan sont envahies d'une marrée de festayres saouls. Il est pourtant tout à fait possible de faire les férias sans boire d'alcool. A la rencontre des fêtards sobres.

Les festayres prennent l'apéro aux Arènes
Les festayres prennent l'apéro aux Arènes © Radio France - Sébastien Cabrita dos Santos

Mont-de-Marsan, France

Passer les fêtes de la Madeleine sans boire? Un concept très étrange pour  de nombreux festayres. "Tu peux acheter de l'alcool partout, tu croises des amis ils ont tous des bouteilles... C'est impossible de ne pas boire à la Madeleine", insiste Viktoria, compressée dans la foule de la Rue Jaune...

Bien sûr que c'est possible! Le matin, de 10 heures à midi. Après c'est plus compliqué. — Fred, un festayre

Il y a pourtant bien des gens qui ne boivent pas à la Madeleine! Gaëlle est une habituée des férias de Mont-de-Marsan. Ça fait 10 ans qu'elle y participe. Elle n'a bu que deux fois. Pompette après un verre. Elle n'a vraiment pas besoin de ça pour s'amuser, elle prend tout simplement "un plaisir énorme"  à être dans l'ambiance.

En 10 ans de Madeleine, Gaëlle n'a pris que deux cuites

Pierre n'est pas non plus du genre festayre titubant. Ce jeune Montois, à peine majeur cette année, préfère aussi rester lucide... Depuis une vilaine gueule de bois quand il était ado, il ne boit plus une goutte... Maintenant, c'est "le berger". Il encadre ses amis qui font la fête.

Pierre, 18 ans, ne boit jamais pendant la Madeleine. Il s'occupe de ses amis

Petit plaisir commun à Gaëlle et Pierre : "raconter les bons moments de la fête aux collègues qui ne s'en souviennent pas".