Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pas-de-Calais : l'apprenti cuistot, greffé du coeur, organise un banquet caritatif au profit de la recherche

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Atteint d'une maladie cardiaque congénitale, Antoine Sénéchal a bénéficié d'une greffe du cœur en août 2018. Il a ensuite pu reprendre ses études de cuisine et souhaite organiser un grand banquet gastronomique dont les bénéfices iront à la Fédération Française de Cardiologie.

Moins de deux ans après sa greffe du coeur, Antoine Sénéchal veut soutenir les chercheurs
Moins de deux ans après sa greffe du coeur, Antoine Sénéchal veut soutenir les chercheurs © Radio France - Claire Mesureur

Pas-de-Calais, France

Il a tout juste 11 ans quand la maladie est diagnostiquée. Stéphane est atteint d'une pathologie cardiaque : une hypertrophie des parois du cœur qui complique la circulation sanguine. Son père est atteint de la même maladie. "Alors j'ai appris à vivre avec, se souvient le jeune homme, j'étais rapidement essoufflé et je ne pouvais plus faire de sport".

Il poursuit tout de même ses études et en 4ème, décidé de s'orienter vers la cuisine. Tout petit, il aidait déjà sa maman aux fourneaux. À l'époque, il avait un penchant pour la pâtisserie mais "on m'a fait comprendre qu'il valait mieux élargir mon champ de compétence à la cuisine dans son ensemble". Antoine, qui habite à Tincques (entre Arras et St Pol-sur-Ternoise), intègre donc le lycée Marguerite Yourcenar à Beuvry, près de Béthune.

Mais alors qu'il prépare son bac, la maladie gagne du terrain et les médecins lui annoncent au début de l'année 2018 qu'il va devoir subir une greffe du cœur. "Je pense qu'ils le savaient depuis un moment déjà mais ils ont attendu au maximum pour nous informer, ma famille et moi", explique-t-il.

La vie suit son cours...

Stéphane est donc inscrit sur la liste des patients en attente d'une greffe, mais aucun calendrier ne lui permet de se projeter dans l'avenir. Alors le jeune homme s'inscrit en BTS cuisine et obtient un stage d'un mois aux côtés du chef des cuisines du Conseil Départemental du Pas-de-Calais. Hervé Duplouy est bien sûr informé des problèmes de santé de son jeune protégé mais il décide de lui donner sa chance.

Je savais qu'on pouvait l'appeler du jour au lendemain

Il accepte que la maman d'Antoine donne son numéro aux services médicaux en cas d'urgence. "Je savais que ça pouvait arriver n'importe quand, se souvient le chef, _mais pas à ce point là : il a commencé son contrat le 1er août et le 2 on l'informait qu'un c_œur était disponible pour l'opération !".

Le chef de cuisine Hervé Duplouy n'a qu'à se féliciter des qualités de son apprenti et a décidé de l'aider dans l'organisation de son banquet - Radio France
Le chef de cuisine Hervé Duplouy n'a qu'à se féliciter des qualités de son apprenti et a décidé de l'aider dans l'organisation de son banquet © Radio France - Claire Mesureur

Ensuite les choses vont très vite : l'opération, le séjour en chambre stérile, trois semaines d'hospitalisation à Lille puis autant de rééducation... et la vie reprend son cours. Antoine réintègre son lycée pour préparer son BTS. Son apprentissage, il le fait en alternance avec le soutien d'Hervé Duplouy au sein des cuisines du conseil départemental du Pas-de-Calais.

200 couverts pour un grand banquet caritatif

Hervé Duplouy est par ailleurs l'un des membres fondateurs de l'association "Chefs en Nord", qui fait la promotion des produits régionaux. Chefs en Nord organise également des actions en faveur d'œuvres caritatives comme le banquet "Lames d'espoir" qui avait permis de financer l'équipement de personnes amputées des membres inférieurs de lames en métal.

"J'ai eu l'idée d'organiser un repas gastronomique au profit de la recherche sur les maladies du cœur" explique Antoine Sénéchal. Et ce nouveau challenge sera pris en compte pour son BTS. C'est lui qui a conçu le menu avec l'aide de ses profs et de son mentor. Tout sera confectionné à partir de produits régionaux, depuis mises en bouche à base de cœur d'Arras ou d'andouillette, jusqu'au dessert : un entremet à la chicorée, en passant par la volaille de Licques farcie au foie gras ou le carpaccio de Saint Jacques. 

Si les médecins avaient su soigner ma maladie, je n'aurais pas eu besoin d'une greffe, le cœur qu'on m'a donné aurait pu servir à quelqu'un d'autre...

Le tout pour 40 euros, boissons comprises, à l'occasion d'un grand banquet qui sera servi le 20 mars prochain dans les locaux du lycée Yourcenar à Beuvry. Tout le monde y participera, les élèves et les enseignants de l'établissement pour la cuisine et le service, ainsi que les amis cuisiniers de Hervé Duplouy.

Les réservations peuvent se faire sur le site de l'association "Chefs en Nord" ou auprès du lycée Marguerite Yourcenar.

La belle histoire d'Antoine qui a séduit le chef de cuisine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu