Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pas de frairie des petits ventres rue de la boucherie à Limoges cette année ?

vendredi 2 mars 2018 à 19:35 Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

Les organisateurs de la frairie des petits ventres de la rue de la boucherie qui draine des milliers de visiteurs chaque année à Limoges veulent annuler l'édition 2018. Une décision qui fait suite au tragique incendie du 17 février dernier. La mairie prend acte mais trouve l'annonce prématurée.

La frairie des petits ventres rue de la boucherie devait fêter sa 46 ème édition (photo illustration)
La frairie des petits ventres rue de la boucherie devait fêter sa 46 ème édition (photo illustration) © Maxppp - Stephane Lefevre

Limoges, France

Il aura fallu moins de trois semaines après le terrible incendie qui a fait un mort et détruit plusieurs immeubles de la rue de la boucherie pour que l'association organisatrice de la frairie des petits ventres prenne sa décision en accord avec les commerçants du quartier. "C'est impossible d'organiser cette année la frairie des petits ventres" explique Bernadette Cibot Mausset la présidente de la confrérie Notre Dame-de Pitié. "Il y a cet énorme échafaudage et il faut encore que les assureurs et les experts interviennent, on ne sait pas comment ce sera en octobre et de toute façon la frairie s'organise des mois à l'avance pour obtenir toutes les autorisations" ajoute t-elle pour justifier cette décision même si elle avoue que ce n'est pas de gaieté de cœur. 

Le vice président de l'association Baptiste Andrieux explique encore que c'est aussi par solidarité avec ceux (les commerçants directement touchés par l'incendie) qui ne pourront pas participer cette année à la frairie que la décision a également été prise.

La mairie ne semble pas prête à renoncer 

Mais la frairie des petits ventres est devenue un événement incontournable de l'automne à Limoges. Un événement festif où des milliers de personnes viennent goûter aux spécialités limousines. Mais plus que les spécialités c'est cette décision que semble avoir du mal à digérer la ville de Limoges. Pas ou peu de commentaires du côté de la municipalité qui pourrait toutefois proposer d'autres solutions. L'adjointe au maire Sarah Gentil qui juge cette décision prématurée indique qu'une réunion doit se tenir avec les commerçants de la rue de la boucherie dans le courant du mois de mars. Mais Bernadette Cibot Mausset la présidente de l'association organisatrice est catégorique : "la frairie des petits ventres ne peut pas se faire ailleurs que rue de la boucherie" et elle rappelle que depuis deux ans le nom "frairie des petits ventres" a été déposé et qu'il est la propriété de son association.