Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pas de muguet en vente dans la rue le 1er mai

Grande tradition du premier mai, la vente de muguet dans la rue ne sera, confinement oblige, pas autorisée. En revanche, vous pourrez en trouver dans les commerces autorisés à ouvrir.

Les brins de muguet ne pourront être vendus dans la rue
Les brins de muguet ne pourront être vendus dans la rue © Maxppp - Jean Maurice Chacun

Prolongé jusqu'au 11 mai prochain, le confinement couvre donc la journée internationale des travailleurs (le 1er mai). Conséquence, pas de vente de muguet sur la voie publique. Un rappel effectué ce jeudi par les différentes préfectures du territoire. 

Des brins disponibles dans les commerces

Dans un communiqué, le bureau de la communication interministérielle a mercredi rappelé qu'en raison du coronavirus "la vente de muguet sur la voie publique est interdite". La crise sanitaire aura donc eu raison d'une tradition de plus, il n'y aura pas de vendeurs aux coins des rues. En revanche les commerces déjà autorisés à ouvrir, notamment les supermarchés et les jardineries, pourront proposer des brins de muguet.

Muguet à emporter chez les fleuristes

Et les fleuristes ? Il ne font pas partie des commerces autorisés à ouvrir en cette période de confinement, mais pour le premier mai, ils pourront proposer du muguet, en livraison à domicile ou à emporter, le tout dans "le respect de l’application des mesures barrières".

C'est en quelque sorte le même principe que pour les restaurants, ils sont interdits au public, mais peuvent proposer des plats à emporter. Enfin, dernier rappel effectué par les autorités concernant  la cueillette de muguet par des particuliers, "cette activité n’entre pas dans le cadre des activités autorisées par l’attestation de déplacement dérogatoire. Le contrevenant s’exposera à une amende de 135 euros".

-
-
Choix de la station

À venir dansDanssecondess