Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pas de pénurie de carburants en Seine-Maritime et dans l'Eure

mardi 4 décembre 2018 à 19:22 Par Delphine Garnault, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Des stations-services manquent ponctuellement de carburants en Seine-Maritime et dans l'Eure. Les préfectures assurent qu'il n'y a pas de problème d'approvisionnement. Ces situations sont liées à une ruée vers les pompes pour des pleins préventifs.

Des difficultés ponctuelles dans certaines stations services
Des difficultés ponctuelles dans certaines stations services © Radio France - Clément Conte

Normandie, France

En Seine-Maritime, "il n'y a pas de problème d'approvisionnement en carburants" explique la Préfecture. Le Terminal Rubis au Grand Quevilly a été bloqué ce lundi mais débloqué en milieu de journée. Les stations-services sont donc approvisionnées normalement. Cependant, des stations peuvent manquer ponctuellement de diesel ou de sans plomb. Sur les 176 stations de Seine Maritime, c'est le cas pour 13 d'entre elles en gazoil et pour 26 autres en sans plomb rapporte les autorités.  Tout cela est due à une surconsommation liée à des automobilistes qui ont fait des pleins préventifs.

Appel à la responsabilité de chacun 

Dans l'Eure, la Préfecture explique aussi qu'il n'y a pas de pénurie de carburants "seulement des difficultés ponctuelles liées à des opérations à prix coûtant dans certaines grandes surface et à des comportements de précaution". Le préfetrecommande aux automobilistes de conserver leurs habitudes de consommation et en appelle au civisme et à la responsabilité de chacun pour ne pas surconsommer.