Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pas de salles de shoot sans loi, pour le Conseil d'Etat

- Mis à jour le -
Par France Bleu

L'ouverture d'une salle de shoot à Paris, prévue à l'origine en novembre, est annulée pour l'instant. La raison : le Conseil d'Etat demande que ce soit une loi, et non un décret, qui fixe les modalités d'ouverture de ces "salles médicalisées". Marisol Touraine a confirmé qu'un projet de loi serait présenté.

Une salle de shoot à Bâle, en Suisse
Une salle de shoot à Bâle, en Suisse © Maxppp

Il n'y aura pas de salle de shoot à Paris avant les municipales : c'est Anne Hidalgo, adjointe de Bertrand Delanoë et candidate PS à la mairie de Paris, qui l'a annoncé, ce mardi sur France Info. Le Conseil d'Etat a donné un avis négatif à l'ouverture, prévue en novembre, d'une "salle de consommation de drogue à moindre risque", dans le Xe arrondissement de Paris.

"Ce que dit le Conseil d'Etat, c'est qu'il faut une loi pour pouvoir autoriser ce lieu. Nous allons retravailler avec le ministère de la Santé"

Débat parlementaire à venir

Le projet d'ouverture d'une "salle médicalisée ", comme l'appelle Anne Hidalgo, avait été adopté au mois de juillet par le Conseil de Paris. Il s'était heurté à une vive opposition de la droite et de plusieurs associations du quartier. L'une d'entre elles, "Parents contre la drogue", avait déposé un recours devant le Conseil d'Etat.

L'avis du Conseil d'Etat n'est que consultatif, mais "nous allons regarder cette décision " a affirmé Anne Hidalgo. "Nous suivrons les avis des autorités du pays, bien évidemment ".

La ministre de la Santé Marisol Touraine a confirmé jeudi que le gouvernement allait suivre le Conseil d'Etat et présenter un projet de loi pour "sécuriser juridiquement " les salles de shoot. Il faudra alors en passer par un débat parlementaire, qui jusqu'à présent avait été évité sur le sujet.

Le fonctionnement des salles de shoot
Le fonctionnement des salles de shoot
  • Paris
Choix de la station

À venir dansDanssecondess