Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Grenelle des violences conjugales

"Stop féminicides !" : une centaine de manifestantes contre les violences faites aux femmes à Amiens

-
Par , France Bleu Picardie

Alors que le gouvernement doit dévoiler des mesures contre les violences conjugales, des milliers de personnes ont manifesté un peu partout en France, samedi 23 novembre 2019. A Amiens, une centaine de manifestantes ont défilé dans le centre-ville.

Sur les pancartes, le nom et l'âge de victimes de féminicides
Sur les pancartes, le nom et l'âge de victimes de féminicides © Radio France - Adrien Beria

Amiens, France

Journée de mobilisation dans plusieurs villes de France contre les féminicides et les violences faites aux femmes, samedi 23 novembre 2019. 150.000 personnes dans les rues selon le collectif féministe #NousToutes, 100.000 rien qu'à Paris - 49.000 dans la capitale selon le comptage du cabinet Occurence pour plusieurs médias dont Radio France. A Amiens, une centaine de personnes ont manifesté dans les rues du centre-ville en fin d'après midi. 

"Pas une de plus", "Stop féminicides" ... toutes vêtues en noir, les manifestantes ont fait entendre leur "ras-le-bol" et leur colère face aux violences sexuelles et sexistes et aux féminicides - 137 femmes tuées par leur conjoint ou ex-conjoint depuis le début de l'année 2019 selon leur décompte. Un parcours du commissariat jusqu'au Palais de justice, tout sauf anodin. Zoé déplore que "les victimes ne soient pas assez protégées" par la justice et la police. 

La justice, son rôle c'est d'encourager les femmes à porter plainte, pas les décourager" - Zoé, une manifestante

Zoé interpelle la police et la justice sur le sujet des féminicides

Une action forte, alors que le gouvernement doit dévoiler lundi des mesures issues du "grenelle contre les violences conjugales"

Reportage dans la manifestation amiénoise contre les violences faites aux femmes

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu