Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pascal Coste : "Faire en sorte que plus de monde vienne en Corrèze"

-
Par , France Bleu Limousin

12 familles sont en Corrèze ce week-end pour un séjour tout frais payé par le conseil départemental. C'est la première de l'opération "Venez briller en Corrèze" lancé par le département de la Corrèze pour attirer des nouveaux habitants. Pascal Coste était l'invité de France Bleu Limousin.

Pascal Coste, président du conseil départemental de Corrèze
Pascal Coste, président du conseil départemental de Corrèze © Radio France - Philippe Graziani

C'est une opération séduction qui est lancé ce week-end par le département de la Corrèze. Faire venir plusieurs familles pour les convaincre, lors de ce séjour, de s'installer à la campagne. Tel est le but de cette initiative "Venez briller en Corrèze", lancé ce samedi. 

1 500 familles pour 12 sélectionnées 

Un succès avant même qu'elle démarre, puisque selon le président du conseil départemental de la Corrèze, Pascal Coste, "il y a eu 1 500 familles inscrites sur le site internet." Parmi ce nombre important, 12 ont été tirées au sort pour venir ce week-end dans le département. 

L'idée de ce voyage en terre briviste ou tulliste est de se projeter. "Ils pourront prendre des rendez-vous pour visiter des maisons ou conforter leur envie d'installation." Parmi les profils tirés au sort, 70% sont des familles de salariés. "Venir s'installer à la campagne, c'est facile, trouver de l'emploi, c'est parfois plus compliqué" souligne Pascal Coste.

Cette opération vient un peu plus tard que leurs voisins de Haute-Vienne. Mais, pour le président LR du département, ce n'est pas un problème. "On souhaitait le faire s'il y avait un deuxième confinement, à un moment où les gens réfléchissent à leur avenir. C'est pour cela qu'il a été lancé en décembre", explique Pascal Coste, conjointement à la création d'une conciergerie. "Elle est là sans limite pour répondre aux différents besoins. Ça peut être la garde d'enfants, l'emploi, l'immobilier ou les projets de reprises de petits commerces."

"Ce n'est pas que ce week-end" assure Pascal Coste

Pour faire grandir cette initiative, Pascal Coste compte aussi sur le relais médiatique des "chaînes nationales et de la télévision". "Il y a une concurrence entre les territoires" explique le président du département, qui veut ainsi montrer "qu'il y a une offre en Corrèze" pour venir s'y installer. Un coup de projecteur pour celui qui a, par ailleurs, annoncé qu'il sera candidat à un siège régional en Nouvelle-Aquitaine, sur la liste de Nicolas Florian, ancien maire de Bordeaux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess