Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Pass sanitaire : une première journée compliquée au Parc animalier des Pyrénées en Bigorre

Par

Le pass sanitaire est entré en vigueur ce mercredi 21 juillet. Cela concerne notamment les lieux qui accueillent plus de 50 personnes. En Bigorre, le Parc animalier des Pyrénées, situé à Argelès-Gazost, a donc dû se plier à la règle. La première journée était synonyme de rodage et de pédagogie.

Avant d'accéder au guichet, il faut présenter son pass sanitaire à l'entrée du Parc animalier des Pyrénées. Avant d'accéder au guichet, il faut présenter son pass sanitaire à l'entrée du Parc animalier des Pyrénées.
Avant d'accéder au guichet, il faut présenter son pass sanitaire à l'entrée du Parc animalier des Pyrénées. © Radio France - Léa Dubost

Vaccination complète ou test négatif obligatoire, sur le papier, c'est simple. Mais dans la file d'attente à l'entrée du Parc animalier des Pyrénées , c'est plus compliqué. Il y a les clients qui disposent d'un QR code valide ou d'un test de moins de 48 heures, et qui entrent donc facilement. Et puis, il y a ceux qui n'ont pas de QR code, pas de test ou encore seulement un certificat de contamination au Covid-19. Les hôtesses d'accueil se retrouvent donc à faire de la pédagogie.

Publicité
Logo France Bleu
L'équipe du Parc animalier des Pyrénées a scanné ses premiers QR codes ce mercredi. © Radio France - Léa Dubost

Ce mercredi 21 juillet, premier jour de mise en application du pass sanitaire, il a fallu répondre à de nombreuses questions, sans avoir toutes les réponses.

"Cette journée était globalement compliquée. On a eu peu de temps pour s'organiser. La plupart des gens étaient au courant et avaient tous les documents nécessaires. Mais certains n'avaient pas de QR code valide, ou pas de pass sanitaire du tout. Là, c'est plus compliqué. On doit leur expliquer, mais on comprend leur énervement, ça gâche un peu leurs vacances", raconte Théo Couty, chargé de communication au Parc.

Une fréquentation en baisse

Juste avant la mise en application du pass sanitaire, ce mardi, le Parc animalier a connu un pic de fréquentation. De nombreux visiteurs sont venus profiter de la dernière journée sans restriction. Ce mercredi, l'écart est donc considérable

"Il y a du monde, mais on sent déjà une baisse de fréquentation. Cela se voit rien qu'en regardant le parking. On espère que c'est parce que c'est le premier jour, après les gens auront l'habitude et auront pris leurs précautions", confie Théo Couty. 

En revanche, pour les visiteurs ayant eu accès au parc aujourd'hui, l'ambiance était idéale pour profiter des 500 animaux, et notamment apercevoir le bébé lynx né récemment.

Les visiteurs ont pu assister de près au nourrissage des marmottes. © Radio France - Léa Dubost

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu