Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les ventes d'instruments de musique en hausse sous l'effet du couvre-feu

-
Par , , France Bleu Berry

Comment s'occuper pendant le couvre-feu qui dure la moitié de la journée ? La musique est un bon moyen de s'évader et de passer le temps. La vente d'instruments de musique pour les débutants fonctionne d'ailleurs très bien.

Au magasin "JAM Music Store" de Châteauroux, nombreux sont les clients qui se lancent dans l'apprentissage d'un instrument
Au magasin "JAM Music Store" de Châteauroux, nombreux sont les clients qui se lancent dans l'apprentissage d'un instrument © Radio France - Jérôme Collin

Yukuleles, guitares, pianos, batteries : on ne manque pas de choix dans le magasin JAM Music Store, situé en plein centre-ville de Châteauroux. Ouvert depuis septembre 2020, la boutique attire de plus en plus des curieux qui veulent se lancer dans la musique. "Effectivement, ce sont souvent des gens qui cherchent un instrument pour débuter. C'est principalement une guitare ou un piano", confirme Thomas, vendeur au magasin.

Un peu de batterie électronique, ça vous dit ?
Un peu de batterie électronique, ça vous dit ? © Radio France - Jérôme Collin

Passe-temps pendant le couvre-feu ou véritable vocation

Dans les allées du rayon musique de Cultura, à Saint-Maur, Marcel est fasciné par les batteries. "J'ai envie d'en faire. J'ai déjà pris un premier cours, je veux réessayer", explique le petit Castelroussin, venu avec sa grand-mère. "Il y a eu une augmentation des ventes sur beaucoup d'instruments, une augmentation assez significative au vu de la situation. Les gens ont envie de s'amuser chez eux comme ils peuvent. Le couvre-feu leur laisse plus de temps libre à la maison donc ils essayent un premier instrument", constate Cédric, vendeur au magasin Cultura.

Les rumeurs de reconfinement au mois de janvier ont d'ailleurs boosté les ventes. "Il y a des gens qui sont venus pour acheter un instrument pour pouvoir s'occuper. Ça concerne toutes les catégories d'âge : retraités, jeunes, adolescents, parents...", précise Thomas, de JAM Music Store. La musique, ça se partage. Mais pas forcément dans son immeuble et en pleine nuit. "Ce qui fonctionne bien, ce sont les claviers, les batteries électroniques et les guitares électriques. On peut brancher un casque dessus et ne pas faire de bruit. Il y a le souci de pouvoir travailler confortablement, quand on veut et sans embêter le voisinage", sourit Thomas.

  • Indre
Choix de la station

À venir dansDanssecondess