Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Passionné des questions de sécurité et de sports de combat, Hugues Moutouh prend ses fonctions comme préfet de la Drôme

mardi 5 mars 2019 à 12:24 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Drôme Ardèche

Il est arrivé samedi dans la Drôme et a officiellement pris ses fonctions lundi. Hugues Moutouh est le nouveau préfet du département. Agrégé de droit et ancien préfet de la Creuse, il a aussi travaillé dans plusieurs cabinets ministériels à Paris et dans le privé.

Hugues Moutouh est le nouveau préfet de la Drôme.
Hugues Moutouh est le nouveau préfet de la Drôme. © Radio France - Tommy Cattaneo.

Valence, France

Il aime le rugby et les sports de contact. Hugues Moutouh a pris ses fonctions de préfet de la Drôme ce lundi. Cet agrégé de droit de formation a 51 ans et arrive de Paris. "J'ai un passé urbain parisien", confie-t-il, mais il connaît la ruralité pour avoir été préfet de la Creuse en 2011.

"Bien sûr, la Creuse est un département beaucoup plus rural que la Drôme, mais je suis très sensibilisé à la problématique de la désertification et du rôle de l'état dans un territoire plutôt rural", explique Hugues Moutouh. Ses priorités ? L'agriculture, avec les dossiers du loup, du bio mais aussi de la transition de la PAC.

Au ministère de l'Intérieur lors de l'affaire Merah

Le nouveau préfet est aussi féru des questions de sécurité et de renseignement. Il a d'ailleurs vécu l'affaire Merah de l'intérieur, puisque il travaillait place Beauvau, au ministère de l'Intérieur, en 2012. "C'était la première fois qu'on avait affaire à une sorte de terroriste amateur", se souvient Hugues Moutouh, qui garde de cette expérience une connaissance parfaite des services de sécurité.

"Je suis un préfet qui ne s'échappe pas" - Hugues Moutouh

Le fonctionnaire d'état est aussi fan de sports. Il a pratiqué la boxe anglaise, le judo ou encore le rugby. Hugues Moutouh a le physique pour. "J'étais dans le pack", lâche-t-il avec le sourire. "Et comme j'aime le contact, je n'étais pas du genre à m'échapper. Je suis un préfet qui ne s'échappe pas."