Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pâtes, liquide vaisselle et paprika : une boutique sans emballages ni plastique ouvre ses portes à Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

Alors que lundi l'Assemblée nationale a voté l'interdiction des plastiques à usage unique d'ici 2040, certains ont pris de l'avance en Mayenne, comme Mademoiselle Vrac. Cette franchise zéro déchet a ouvert début décembre à Mayenne.

Vanessa Guerrois, la gérante de Mademoiselle Vrac Mayenne, a ouvert cette boutique franchisée début décembre.
Vanessa Guerrois, la gérante de Mademoiselle Vrac Mayenne, a ouvert cette boutique franchisée début décembre. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Mayenne, France

La chasse au plastique continue : le 9 décembre, l'Assemblée nationale a voté l'interdiction des plastiques à usage unique d'ici 2040. Concrètement ça signifie la fin des bidons de lessive, du tube de dentifrice ou encore de la bouteille de shampoing qu'on jette après utilisation. Ce dispositif doit encore être définitivement approuvé par les députés. En attendant, Mademoiselle Vrac, à Mayenne, mise déjà sur les courses sans plastique.

L'avantage du vrac est que le client peut acheter exactement la quantité souhaitée. - Radio France
L'avantage du vrac est que le client peut acheter exactement la quantité souhaitée. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

La boutique a ouvert début décembre. L'intérieur ressemble à une épicerie, sauf qu'ici, rien n'est emballé. Tous les produits sont dans de gros bacs. Il faut donc ramener ses propres contenants, bocaux en verre ou sacs en tissu par exemple, et se servir soi-même. "C'est sûr que c'est plus simple d'aller au supermarché et de prendre dans le rayon son sachet de thé, de café ou de pâtes, mais après c'est vraiment une habitude à prendre ! Quand les sacs plastique ont disparu des centres commerciaux, tout le monde a acheté des sacs cabas réutilisables", note Vanessa Guerrois, la gérante.

Vanessa Guerrois, gérante de la boutique Mademoiselle Vrac à Mayenne

Une habitude à prendre

Pour Gaëlle, acheter en vrac n'est pas une contrainte : "On a réduit énormément nos déchets, on n'achète plus les pâtes au supermarché. Prendre les bocaux dans son sac avant d'aller faire les courses, c'est un geste facile à prendre." Cette étudiante infirmière repart avec un film alimentaire réutilisable : du tissu recouvert de cire d'abeille, pour remplacer l'aluminium.

a boutique compte 600 références, aussi bien dans l'alimentaire que l'hygiène et les produits d'entretien. - Radio France
a boutique compte 600 références, aussi bien dans l'alimentaire que l'hygiène et les produits d'entretien. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Christelle a quant à elle découvert le vrac quand la boutique a ouvert il y a une semaine : "Il faut être honnête, en grande surface il y a des emballages sur tout. On se dit qu'on ne peut plus faire comme nos parents, c'est plus possible, surtout que les enfants nous rappellent à l'ordre." En l’occurrence sa fille, qui lui a fait acheter des pailles réutilisables, en métal.

Mademoiselle Vrac vend également des shampoings et déodorants solides. - Radio France
Mademoiselle Vrac vend également des shampoings et déodorants solides. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Un geste pour l'environnement

Dans la boutique on trouve de tout ou presque : 600 références, dont 70% de produits bio. Orlane, l'une des deux salariées, fait par exemple la chasse au plastique dans sa salle de bain. Elle utilise désormais un dentifrice solide, une sorte de petit galet sur lequel elle frotte sa brosse à dents. Avant d'arriver chez Mademoiselle Vrac, elle travaillait dans un magasin de vêtements : "C'est absurde comment on peut avoir énormément de déchets dans le commerce de prêt-à-porter. Je suis venue dans le vrac pour améliorer les choses, faire quelque chose pour l'avenir et pour l'environnement."

A l'avenir, Vanessa Guerrois espère vendre davantage de produits locaux. Pour l'instant, parmi les produits français, elle propose déjà des chocolats venus de Saint-Etienne et des pâtes de Vendée.

ECOUTEZ - Le reportage France Bleu Mayenne

  • Mademoiselle Vrac est ouvert tous les jours du lundi au samedi de 10h à 14h30 et de 15h30 à 19h, au 92 rue Charles de Gaulle.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu