Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pau : le grand débat national, en attendant le train

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Jusqu'à ce lundi soir, le grand débat national est dans le hall de la gare de Pau. Des étudiants de Sciences Po Bordeaux font la tournée des gares des préfectures de la région, pour aller au devant des citoyens/voyageurs.

Henriette a répondu au questionnaire en gare de Pau
Henriette a répondu au questionnaire en gare de Pau © Radio France - Daniel Corsand

Le grand débat national est à la gare de Pau. Depuis vendredi et jusqu'à ce lundi soir 18 heures, deux étudiants de Science Po Bordeaux proposent de participer au grand débat national. Ils proposent d'écrire des idées sur des feuilles blanches, ou de répondre aux questionnaires sur les quatre grands thèmes désignés de cette consultation nationale. Henriette s'est arrêtée. Elle n'a pas envie de participer aux grandes messes organisées par la mairie. Elle n'est pas non plus assez à l'aise pour répondre en ligne. Alors en attendant le train pour Oloron, elle a fait appel à l'étudiant pour l'aider. Cette retraitée des postes a choisi de remplir le questionnaire sur le service public. Et elle en a gros sur la patate à ce sujet.    

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Ensuite Henriette a pris le train pour aller voir sa sœur qui est dans une EPHAD. "Là bas aussi, c'est la cata. Il faudrait des moyens supplémentaires. A l'heure où je vous parle (il est 11h30), elle n'est toujours pas lavée et habillée". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess