Société

Pau sauvegarde son passé

Par Marie-Line Napias, France Bleu Béarn jeudi 31 mars 2016 à 20:48

Le quartier historique de Pau (archives)
Le quartier historique de Pau (archives) © Maxppp - MaxPPP

Pau a désormais son secteur sauvegardé. Le dossier a reçu le feu vert de la commission nationale. Jusqu'ici, le quartier du château était seulement une zone protégée. C'est un enjeu important pour la ville, il s'agit de faire revenir des habitants dans le centre.

Le secteur sauvegardé protège des bâtiments qui ont une valeur historique ou architecturale. On doit cette loi à André Malraux. Tous les travaux doivent respecter l'existant, il faut donc demander des autorisations, et c'est l'architecte des Bâtiments de France qui arbitre. En revanche les Bâtiments de France et la municipalité travaillent ensembles, et la mise en place de secteur sauvegardé ne rallonge pas les délais de réponse.

Le secteur sauvegardé, quels changements pour les propriétaires

Emmanuelle Maujan, chef de projet à la Société Immobilière d'Aménagement du Béarn : Il faudra un avis sur les aménagements intérieurs ;  à Pau ce peut être conserver une cheminée. Il y aura des aides, notamment une défiscalisation importante.

Il y a donc des contraintes pour des restaurations dans le respect de l'architecture et du patrimoine,  mais elles ont des contre-parties :  c'est la défiscalisation, jusqu'à 30% pour des travaux à l'intérieur ou à l'extérieur des bâtiments, avec un plafond de 100 000 euros. Il faut que tout l'immeuble fasse l'objet d'une opération de réhabilitation ou de restauration. Il y aussi des aides à l'amélioration de l'habitat qui sont majorées grâce à l'intérêt architectural, et enfin des prêts à 0%.

Une reconnaissance pour la ville de Pau

C'est le maire, François Bayrou et le premier adjoint, Jean-Paul Brin, qui sont allés à Paris défendre le dossier devant la commission nationale. Le jury a voté le projet palois à l'unanimité.

François Bayrou fier de la reconnaissance de sa ville

Le secteur sauvegardé : un périmètre bien défini

Le périmètre concerné s'étend sur 85 hectares, il va du château au palais Beaumont,  et du boulevard des Pyrénées à la rue d'Orléans. D'autres  opérations d'amélioration de l'habitat continuent ; le préfet vient de prolonger les délais d'expropriation pour permettre aux propriétaires de quatorze immeubles du centre ville d'engager une réhabilitation. Ils ont désormais jusqu'en 2021. Une opération engagée par la municipalité de Martine Lignères Cassou. Un immeuble a été restauré rue Barthou, des travaux vont commencer sur un autre immeuble de la place Gramont. Sans oublier le plan de rénovation des façades. Ces opérations de requalification urbaine commencent à porter leurs fruits.

Le centre ville de Pau intéresse à nouveau les investisseurs

Emmanuelle Maujan, chef de projet à la Société Immobilière d'Aménagement du Béarn : on a davantage d'investisseurs. Avant, on avait surtout des marchands de biens et des accessions à la propriété, ils sont toujours là, mais la part des investisseurs progresse.

Le petit bémol c'est que pour intervenir en secteur sauvegardé, il faut des entreprises qui maîtrisent certaines techniques particulières, comme le travail de la pierre. Pour l'instant elles ne sont pas très nombreuses dans le secteur de Pau.