Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pau : un immeuble évacué ce vendredi soir par arrêté municipal, parce qu'il risque de s'effondrer

vendredi 30 novembre 2018 à 17:21 Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn

Cela fait des années que cet immeuble présente des signes de faiblesse au niveau de sa cage d'escalier. Des travaux avaient été ordonnés mais il n'ont jamais été entrepris par les propriétaires. Aujourd'hui il faut évacuer.

L'immeuble du 5 rue Bordenave d'Abère
L'immeuble du 5 rue Bordenave d'Abère © Radio France - Daniel Corsand

Pau

Il n'y a pas qu'à Marseille que des immeubles peuvent s'effondrer. La mairie de Pau vient de prendre un arrêté de péril immédiat. Cela concerne un immeuble de la rue Bordenave d'Abère, la rue qui monte de la place Gramont vers le château de Pau. L'immeuble concerné est le numéro 5, là où se trouve l'académie de guitare d'Hervé Bodou. L'immeuble doit être vidé d'ici ce vendredi soir par arrêté municipal. Une expertise a été ordonnée par la ville mardi. Sa conclusion est catégorique : _"_l'immeuble peut s'effondrer dans 50 ans ou demain". Trois foyers vivaient dans cet immeuble. 

Les poutres menacent d'emmener tout, d'où la rapidité et la violence de l'intervention. Lundi on nous annonçait cette expertise. Mardi après midi, l'expertise se faisait et mardi soir on nous annonçait qu'il fallait quitter les lieux avant vendredi soir. Pour nous c'est très violent, dramatique. On a encore six ans de crédit et on est à la rue. — Hervé Bodou 

Hervé Bodou devant la fissure de la cage d'escalier - Radio France
Hervé Bodou devant la fissure de la cage d'escalier © Radio France - Daniel Corsand

Thierry Bodou a dû déménager son académie de guitare

Des travaux avaient été ordonnés il y a deux ans suite à une première expertise, mais ils n'ont jamais été réalisés par les propriétaires. Trois foyers vivaient dans cet immeuble. Cette évacuation concerne aussi une maison située en contrebas, sous l'immeuble, au pied du château.

Des travaux tout de suite

La mairie annonce que tous le monde sera relogé. Cet arrêté change tout aussi pour les propriétaires de cet immeuble. Cet arrêté entraîne aussi une injonction aux propriétaires pour qu'ils fassent les travaux de confortement nécessaire pour que tout le monde retourne chez lui. Ils ont un mois pour réaliser les travaux qu'un bureau d'étude indépendant va déterminer. Cela peut être de l'étayage par exemple. Et puis si décidément les propriétaires ne s'exécutent pas, c'est la mairie qui va réaliser les travaux et présenter la facture aux propriétaires. Donc, les occupants du 5 rue Bordenave d'Abere doivent théoriquement revenir en début d'année prochaine.