Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Opération Barkhane : treize militaires français morts au Mali

Pau : un registre de condoléances pour rendre hommage aux sept militaires morts au Mali

-
Par , France Bleu Béarn

La mairie de Pau a mis à disposition un registre de condoléances, pour que les Palois puissent rendre hommage aux sept militaires de Pau morts au Mali, lundi soir.

Le registre de condoléances est disponible depuis ce mercredi matin devant la mairie de Pau.
Le registre de condoléances est disponible depuis ce mercredi matin devant la mairie de Pau. © Radio France - Suzanne Shojaei

Pau, France

Quelques mots pour soutenir les familles. Dès ce mercredi matin, lendemain de la triste nouvelle, les Palois sont déjà nombreux à avoir écrit sur ce registre. Le livret est posé sur une table bleue, à l'entrée de l'hôtel de ville de Pau. Les messages rendent hommage aux sept militaires de Pau morts au Mali, lundi soir, pendant une opération. Au total, 13 soldats français sont morts dans cet accident d'hélicoptères.

Annie vient d'écrire : "Soutien à nos soldats, en communion de pensées avec leurs familles." La Paloise est très émue ; son père était militaire. "Le fait de savoir qu'ils ont vécu ici et que leurs familles sont ici nous rapproche encore plus d'eux."

J'espère que ces mots seront un soutien pour les familles.          
— Annie

Elisabeth s'apprête à prendre le stylo. "Je voudrais écrire que je trouve ça injuste. Ces soldats partent défendre leur pays, et ils se font tuer. Si jeunes !"

J'ai envie de témoigner. C'est normal, quand on est de Pau.          
— Elisabeth

"Je suis de tout coeur avec vous, je compatis." Voici la phrase écrite par Luce, 85 ans. "En tant qu'ancienne femme de militaire, je suis très émue. Ce sont des hommes courageux, qui ont fait des sacrifices de leur vie."

C'est très difficile. Je plains les familles, sincèrement.          
— Luce

Mardi soir, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant la mairie de Pau, à l'appel du maire François Bayrou.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu