Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Société

Paul Bedel, l'agriculteur d'Auderville, est mort

mardi 25 septembre 2018 à 8:27 Par Pierre Coquelin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

L'agriculteur de la Hague Paul Bedel est mort à l'âge de 88 ans. Il avait été rendu célèbre par un documentaire "Paul dans sa vie", réalisé par le journaliste de France 3 Rémi Mauger.

Paul Bedel est mort à l'âge de 88 ans
Paul Bedel est mort à l'âge de 88 ans © Maxppp - Capture d'écran du film "Paul dans sa vie"

Auderville, France

Casquette vissée sur la tête, le dos un peu voûté. Paul Bedel est mort à l'âge de 88 ans. Il était le symbole d'un Cotentin rural pas si éloigné que ça de celui peint par un autre enfant du pays : Jean-François Millet. En 2006, le journaliste de France 3 Rémi Mauger sort un documentaire consacré à cette figure de la Hague : "Paul dans sa vie". Un film qui suit Paul Bedel pendant un an, avant de prendre sa retraite. Sa mobylette qui l'emmène jusqu'au rochers d'Auderville où il pêche le homard, sa vieille moissonneuse baptisée Arthur... L'évocation d'un paysan hors du temps. 

Il a eu une dernière politesse, c'est d'attendre le début de l'automne pour partir - Rémi Mauger

"C'était un peu mon troisième grand-père. Je crois qu'il est parti très entouré, paisiblement. J'aimais beaucoup ses mains, ses grandes paluches qui avaient perdu de leur poigne. Je l'aimais profondément", commente Rémi Mauger, très ému. 

Ce documentaire est un succès : plus de 100 000 entrées en France. Il reste un an à l'affiche du cinéma L'Odéon à Cherbourg. Paul Bedel a aussi été le "héros" de plusieurs ouvrages. 

Un homme "si grand, si sage, et rempli de bonté"

Paul Bedel, un paysan à l'ancienne qui s'est vu remettre la médaille du mérite agricole. on se souvient aussi qu'il a été reçu à l'Elysée le 14 juillet 2007 lors d'une garden party. 

"J'ai eu la chance d'être le biographe de Paul pendant une dizaine d'années", précise de son côté l'auteur cherbourgeoise Catherine Ecole-Boivin, qui lui a consacré trois ouvrages. Très émue également, elle explique avoir perdu "comme un deuxième papa". "J'ai pas le droit d'être triste, même si je le suis énormément. Je lui en ai fait la promesse. Paul est parti dans son autre vie : il disait qu'il allait "débagager", c'est à dire "sans beaucoup de bagages, léger". Il a aimé la terre, les pierres, le vent, les paysages de La Hague... en disant : "Mais regardez autour : ce sont des choses qui ne s'achètent pas". Il en a fait son trésor, et a su nous le transmettre avec des mots si forts, si drôles et d'une manière tellement vraie", ajoute Catherine Ecole-Boivin.