Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Payer la quête avec son smartphone : 10 paroisses de Loire-Atlantique se lancent dans l'obole numérique

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

La première a avoir franchi le pas c'est la paroisse d'Orvault près de Nantes. Depuis décembre dernier, les fidèles de deux églises - Sainte Bernadette et Saint Léger - peuvent donner leur obole par l'intermédiaire d'une application sur leur téléphone portable. Neuf autres paroisses sont concernées.

Des affiches font la promotion de l'appli "La Quête" dans la basilique Saint-Nicolas de Nantes.
Des affiches font la promotion de l'appli "La Quête" dans la basilique Saint-Nicolas de Nantes. © Radio France - Pascale Boucherie

Orvault, France

Orvault on en est aux balbutiements de l'obole versée depuis son téléphone portable via l'application "La Quête". Sur le millier de fidèles que compte la paroisse, une vingtaine seulement a franchi le pas. Cette possibilité pour payer la quête, n'est pas pour déplaire à Thierry, 54 ans. "Certainement que je l'utiliserai quand je n'aurai pas de monnaie."

Alphonse, 80 ans n'a pas de smartphone mais il est tout aussi réceptif à cette nouvelle façon de faire : "c'est très bien. On ne peut pas refuser les nouvelles technologies."

Pour le curé de la paroisse c'est tout simplement l'avenir, père Loïc Lehène  : "C'est l'avenir, on se doute bien que le numéraire est appelé à fortement diminuer."

Le père Loïc Lehène dans l'église Saint-Léger d'Orvault (44). - Radio France
Le père Loïc Lehène dans l'église Saint-Léger d'Orvault (44). © Radio France - Pascale Boucherie

En six mois d'existence, premier constat : l'obole est deux fois plus importante quand elle est faite depuis le portable :

"Sans doute parce qu'il y a le choix de la somme. On n'est pas tributaire du montant de la pièce. Il y a plus de flexibilité."

Les usagers de l'application restent majoritairement les jeunes.

Le don numérique est proposé dans neuf autres paroisses de Loire-Atlantique. : Saint-François-en-Saint-Nazaire, la Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, Saint-François-des-Coteaux (Vertou), Sainte-Madeleine-de-Nantes, Saint-PIerre-Saint-Etienne-sur-Erdre à Carquefou, La Trinité-de-L'Erouadière à Nantes, Notre-Dame-etSAinte-Thérèse-de-la-Baule, Notre-Dame de Nantes.

Le mode d'emploi de l'application est affiché dans l'église Saint-Léger d'Orvault. - Radio France
Le mode d'emploi de l'application est affiché dans l'église Saint-Léger d'Orvault. © Radio France - Pascale Boucherie

A Orvault, le dicoèse a testé une autre nouveauté : le panier numérique. Cela fonctionne comme à la boulangerie, avec le sans contact de la carte bancaire. Problème : ça rallonge énormément le temps de la quête. La solution passera peut-être par une borne numérique, fixée dans l'église. Le diocèse de Nantes va en installer dans les semaines à venir.