Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Payer ses impôts au bureau de tabac : une expérimentation lancée dans la Marne en 2020

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Il sera possible dès la fin février 2020 de régler ses impôts ou ses factures du service public (hôpital, crèche, cantine) dans certains bureaux de tabac de la Marne. Le département est l'un des dix-huit départements pilotes. La mesure sera ensuite étendue au reste de la France en juillet 2020.

Bureau de tabac / photo d'illustration
Bureau de tabac / photo d'illustration © Radio France - Aurélien Accart

Et si vous alliez au bureau de tabac pour régler la facture de la cantine de votre enfant, celle de la crèche, de l'hôpital ou bien votre taxe foncière ? Cela sera bientôt possible, dès la fin du mois de février 2020, dans une quarantaine de bureaux de tabac de la Marne. Le département fait partie des 18 sélectionnés pour tester ce dispositif avant qu'il ne soit étendu à toute la France en juillet 2020. 

Pour les buralistes, cette activité supplémentaire est d'abord une manière d'attirer les clients. Alain Sauvage, le président de la chambre syndicale des buralistes de la Marne estime que cela va également encourager la profession à se transformer :"ce n'est pas cela qui va nous enrichir mais cela va nous permettre de faire connaître notre réseau. C'est une opportunité pour la profession de pouvoir montrer nos boutiques, de faire rentrer de la clientèle ce qui est à la base de notre travail de commerçant, et de montrer que nous ne faisons pas que du tabac mais aussi de la confiserie, des jeux, des cadeaux, de la presse etc." Les buralistes seront rémunérés par l'Etat à hauteur d'un euro cinquante par acte (hors taxes). 

Le ministère de l’Action et des Comptes publics assure que le service rendu aux usagers sera améliorer. Selon lui, "les horaires d'ouverture larges des buralistes garantissent aux usagers un service de paiement accessible et pratique pour leurs impôts et factures de la vie quotidienne." Cela permet également à la Direction départementale des Finances publiques d'être présente là où il n'y a pas ou plus de guichet. Dans la Marne, les habitants d'une dizaine de communes pourront régler leurs impôts au bureau de tabac alors qu'il n'y a pas de guichet.

Un règlement par carte bancaire et jusqu'à 300 euros en espèces

"Nous ne sommes là que pour encaisser. Si il y a un souci quelconque, ils doivent aller voir les services concernés", précise Alain Sauvage le président de la chambre syndicale des buralistes de la Marne. En effet, ces derniers ne sont pas autorisés à accorder de délais de paiement ou engager des procédures de recouvrement forcé. Ils n'auront également pas accès aux données fiscales personnelles des usagers selon le ministère. 

Les buralistes devront vérifier l'identité des contribuables et n'auront ensuite qu'à scanner le "query code" de la facture. Les contribuables pourront régler par carte bancaire ou bien jusqu'à 300 euros en espèces. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess