Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pays basque : "je ne comprends pas" réagit un directeur dont l'agence immobilière a été taguée

-
Par , France Bleu Pays Basque

Dans la nuit de mercredi à jeudi, une agence immobilière qui n'a pas encore ouverte a été taguée à Ustaritz. Sur la devanture on pouvait lire le message "EH ez da salgai", "le Pays basque n'est pas à vendre".

"Ez da salgai" "Pas à vendre" peut on encore lire sur le mur accolé à cette agence immobilière d'Ustaritz
"Ez da salgai" "Pas à vendre" peut on encore lire sur le mur accolé à cette agence immobilière d'Ustaritz © Radio France - Anthony Michel

Quelle ne fut pas la surprise ce jeudi matin pour Clément fauconnier, 29 ans, jeune propriétaire de son agence immobilière à Ustaritz taguée dans la nuit. "Le boucher charcutier qui ouvre à côté, qui m'a prévenu, qui m'envoie une photo de ma façade" déplore le jeune homme. Sur les images il découvre la devanture de son agence avec une peinture rouge et l'inscription "EH ez da salgai", "le Pays basque n'est pas à vendre".

Avec une éponge, le propriétaire de l'agence a nettoyé les vitres, un peintre qui passait par là s'est chargé du mur
Avec une éponge, le propriétaire de l'agence a nettoyé les vitres, un peintre qui passait par là s'est chargé du mur © Radio France - Anthony Michel

"Je ne comprends pas pourquoi on peut faire ça en fait"

Une agence qui n'a pas encore été ouverte. "On devait ouvrir lorsque les magasins jugés non essentiels devaient rouvrir" explique le jeune agent immobilier. Clément Fauconnier est déçu. "Malheureusement, je suis motivé pour créer mon entreprise et démarrer dans la région. À terme, je veux proposer à 7, 8 personnes de travailler donc c'est de l'incompréhension parce que tout simplement, moi, j'arrive motivé, volontaire, pour créer quelque chose et permettre à des gens de travailler. Et malheureusement, je ne comprends pas comment on peut faire ça en fait", explique-t-il.

Un message qui fait forcément écho à d'autres interrogation autour de la difficulté à se loger au Pays basque. S'il comprend ce problème, pour lui, les agences immobilières n'ont rien à voir avec ça. "Je ne pense pas que ce soient les agents immobiliers qui sont responsables de ça, malheureusement, ce n'est pas que l'immobilier, c'est n'importe quel marché qui est soumis à l'offre et la demande. Aujourd'hui, _ce n'est pas moi qui fixe le prix de vente des maisons_, c'est les propriétaires qui décident de vendre et les acquéreurs qui sont prêts à mettre certaines sommes. Donc, non, je ne pense pas que ce soient les agents immobiliers qui poussent à ça. En tout cas, moi, je ne fais pas ça et je n'ai pas cette vision des choses là. Et je ne pousse pas mes clients à mettre des prix démesurés sur leurs biens immobiliers" tranche-t-il.

Clément Fauconnier a déposé plainte en gendarmerie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess