Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pays Basque : les gilets jaunes, un an après

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le 17 novembre 2018, les tableaux de bord des voitures se couvraient de gilets jaunes.Le mouvement enflait sur les réseaux sociaux contre la hausse des taxes des carburants. Ils ont surpris tout le monde. Ils y ont cru. Sont-ils toujours "Gilet Jaune", un an après ?

Blocage du péage à Biarritz la Négresse décembre 2018
Blocage du péage à Biarritz la Négresse décembre 2018 © Radio France - Jacques Pons

Pays Basque, France

Ils ont bloqué les péages, obtenu la suspension durant 6 mois des taxes avant d'être délogés en juin dernier manu militari des ronds points. Court résumé d'un mouvement qui a surgi sur les réseaux sociaux sans que personne n'en devine l'ampleur. Au Pays Basque, la mobilisation a été soutenue et régulière. Nous avions rencontré des hommes et des femmes en Gilet Jaune. Ils y croyaient. Ils y croient encore. D'autres ont oublié le Gilet Jaune mais pas "l'éveil des consciences et la force d'être ensemble".

Pierre, 52 ans. Veilleur de nuit et gilet jaune dans l'âme.

Pierre, 52 ans. Veilleur de nuit et plus que jamais communiste. - Maxppp
Pierre, 52 ans. Veilleur de nuit et plus que jamais communiste. © Maxppp - Nathalie Bagdassarian

"J'ai à nouveau retrouvé le goût de défendre mes idées"

Anne et Victoire, retraitées, toujours Gilets Jaunes et membres de l'association des Amis du Pont Rouge à Bayonne

"Nous ne pouvons plus nous rassembler sur les ronds points, donc beaucoup ont lâché, ce n'est pas normal ! " Anne et Victoire, toujours et plus que jamais Gilets Jaunes - Radio France
"Nous ne pouvons plus nous rassembler sur les ronds points, donc beaucoup ont lâché, ce n'est pas normal ! " Anne et Victoire, toujours et plus que jamais Gilets Jaunes © Radio France - Nathalie Bagdassarian

"On n'a rien obtenu, alors je ne vois pas comment on peut arrêter"

Le gouvernement ne pourra pas arrêter ce mouvement même s'ils nous a chassés des ronds points — Victoire

Nordine, auto-entrepreneur et ex Gilet Jaune mais encore toujours un peu Gilet Jaune

"Les ronds points ont permis une re-politisation des citoyens"-Nordine Médouak - Radio France
"Les ronds points ont permis une re-politisation des citoyens"-Nordine Médouak © Radio France - Nathalie Bagdassarian

"Il va y avoir de nouvelles éruptions dans notre pays car les personnes ont pris conscience qu'elles avaient leur mot à dire"

Un grenelle sur les bas-salaires

Depuis le mouvement des Gilets Jaunes, "il y a une légère amélioration du pouvoir d'achat" assure le député centriste Vincent Bru. "Est-ce qu'on va assez loin et assez vite ? Peut-être pas !" avoue l'élu MoDem. "Le temps est peut-être venu de regarder si on doit organiser un grenelle sur les bas-salaires."

"Je reconnais qu'avec 1 300€ par mois, c'est extrêmement difficile" — Vincent Bru, député centriste de la 6ème circonscription des Pyrénées-Atlantiques

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu