Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pays Basque : les migrants en transit accueillis à Bayonne par l'association Diakité

jeudi 1 novembre 2018 à 16:48 Par Jacques Pons et Iban Etxezaharreta, France Bleu Pays Basque

L'abri provisoire des migrants de Bayonne ne désemplit pas. Depuis lundi dernier, les anciens locaux vides du CCAS servent de lieu d'accueil pour les migrants en transit. Des locaux mis à disposition par la mairie de Bayonne à l'association Diakité sous la houlette d'Atherbéa.

Une bénévole offre une dizaine de paires de gants et de bonnets
Une bénévole offre une dizaine de paires de gants et de bonnets © Radio France - Jacques Pons

Bayonne

Les locaux, quai de Lesseps, sur la rive droite de Bayonne, étaient vides. Depuis lundi 29 octobre, ils ont été prêtés par la mairie Bayonnaise à l'association Diakité. Cette toute jeune association s'est constituée en quelques semaines face à l'afflux des migrants à Bayonne. D'abord sur la place des basques d'où partent et arrivent les autobus Macron vers Bordeaux et le nord de la France.

Les bénévoles de l'association avec l'aide de plusieurs mouvements ont d'abord accueilli les migrants (nourriture, vêtements chauds, conseils). Le nombre ne cessant de grossir, la mairie installe d'abord un branchement électrique sur la place pour recharger les téléphones portables des africains. Puis les premiers froids venant, à la demande de Diakité, la municipalité décide de franchir le pas.

Donner un abri pendant l'automne et l'hiver 

Permettre à ces jeunes hommes, à ces jeunes femmes parfois avec enfants de s'abriter, manger, récupérer un peu avant de continuer la route vers le nord de l'Europe. Le maire centriste de Bayonne offre ainsi un abri solide. L'ancien Centre Communal d'Action Social est devenu depuis lundi dernier un lieu d'accueil. 

Une bénévole arrive lundi avec une dizaine de paire de gants - Radio France
Une bénévole arrive lundi avec une dizaine de paire de gants © Radio France - Jacques Pons

L'accueil décentré sur la rive droite, quai de Lesseps

Diakité y assure le couvert, offre des vêtements. Les locaux sont chauffés. On peut y dormir à même le sol pour le moment. On peut y recharger son smartphone. La municipalité a demandé aux compagnies d'autobus type Macron d'organiser des arrêts non loin du quai de Lesseps. 

L'une des salles de tri des vêtements - Radio France
L'une des salles de tri des vêtements © Radio France - Jacques Pons

Depuis lundi, c'est un succès

60, 80, 100 migrants par jours convergent vers cette bâtisse signalée par de grandes fresques d'inspiration africaine sur les portes du rez-de-chaussée. Pour aider les migrants, des dizaines de bénévoles du Pays Basque. C'est le cas de Joana Detchart (secrétaire de l'association Diakité).

Joana Detchart de l'association Diakité

Les bénévoles préparent les repas du soir et les petit-déjeuners - Radio France
Les bénévoles préparent les repas du soir et les petit-déjeuners © Radio France - Jacques Pons

Convergence pour l'accueil

De son coté, la mairie de Bayonne assure la livraison de repas le midi et met à disposition un vigile chaque nuit. A terme, Atherbea devrait prendre le relais. Cette association s'occupe ici depuis des années de l'accueil des sans-abris dans l’agglomération et la côte basque.

Contact collectif Diakité