Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pays basque : un supermarché ouvre le soir et le dimanche après-midi, sans personnel

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu

C'est une première au Pays basque : l'enseigne Leader Price a décidé d'ouvrir un de ses magasins 7j/7, de 6h à minuit. Avec un détail et non des moindres : sur les nouveaux créneaux horaires, les clients font leurs achats eux-mêmes, via des caisses automatiques.

Leader Price est la première enseigne au Pays basque à élargir ses horaires
Leader Price est la première enseigne au Pays basque à élargir ses horaires © Radio France - Andde Irosbehere

Pays Basque, France

La nouveauté est affichée en grand sur les vitrines de Leader Price. Depuis le 18 septembre, le magasin situé zone de Jorlis à Anglet est désormais ouvert 7j/7, de 6h à minuit non-stop.

En principe, la loi interdit aux commerces alimentaires d'ouvrir le dimanche après-midi. Elle impose également de fortes contraintes en ce qui concerne le travail de nuit. Mais Leader Price a trouvé la parade : sur ces horaires élargis, l'enseigne n'a recours à aucun personnel ! Ce sont en effet via des caisses automatiques que les clients sont amenés à faire leurs achats, uniquement par carte bancaire. Deux vigiles (d'une société extérieure) sont toutefois présents. Une restriction : le rayon alcool est fermé.

Déjà près de 200 magasins en France

Si les Leader Price d'Anglet est le premier à élargir ainsi ses horaires, le groupe Casino, propriétaire de l'enseigne, a déjà mis en place ce système dans près de 200 magasins en France. Une nouvelle stratégie pour augmenter le chiffre d'affaire, en s'adaptant, explique la direction, "aux nouvelles habitudes des consommateurs".

Les syndicats scandalisés

Mais ces nouveaux horaires ne font pas l'unanimité partout. A Angers, l'ouverture d'un Géant Casino dans les mêmes conditions a récemment suscité un tollé, des élus et syndicats s'indignant d'une telle pratique. La CGT est farouchement opposée à ces ouvertures. "C'est une catastrophe", estime Valérie Etcheverry, représentante CGT au Pays basque. "Si ça marche, ça va se généraliser. Que vont devenir les emplois ?"

Valérie Etcheverry, représentante CGT

L'ouverture d'hypermarchés sans personnel en caisse est-elle amenée à se généraliser ? Nous avons posé la question à Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution. Il était notre invité ce lundi matin sur France Bleu Pays Basque :"C'est normal ce qu'on est en train de vivre. (...) Aujourd'hui il n'y a plus beaucoup de place et pourtant les enseignes recherchent de la croissance. Donc elles élargissent leurs horaires d'ouverture ! Je parie que cela va devenir quelque chose de banal. "

Olivier Dauvers : "Cela va devenir banal pour toutes les enseignes"

Et il précise : "Dans l'immédiat, ce dispositif est légal (...) Aujourd'hui, un magasin sur deux propose des caisses automatiques et 20% des clients les utilisent. Mais ces caisses ne vont pas remplacer totalement les caissières."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu