Société

Pays Basque : radar permanent et aléatoire sur la D 918

Par Jacques Pons, France Bleu Béarn et France Bleu Pays Basque mardi 13 décembre 2016 à 18:17

L'un des six panneaux installés pour ce mardi sur la D 918, entre Itxassou et Louhossoa
L'un des six panneaux installés pour ce mardi sur la D 918, entre Itxassou et Louhossoa © Radio France - Jacques Pons

Depuis mardi, la départementale 918, entre Cambo les bains et Ossès, est dotée d'un nouveau système de contrôle de vitesse. 16 kilomètres de route où seront désormais installés des radars automatiques mais aussi itinérants.

C'est une première dans le département des Pyrénées Atlantiques : la mise en place d'une surveillance radar sur 16 kilomètres entre Cambo les Bains et Ossès. La départementale 918 (qui relie Bayonne à Saint Jean Pied de Port) a été "identifiée comme particulièrement accidentogène par l'observatoire départemental de la sécurité routière" assure la préfecture.

La D 918 est particulièrement accidentogène — Préfecture des PA

Le bilan des accidents sur la départementale 918 durant les six premiers mois 2016 est éclairant : 13 accidents corporels dont 5 mortels. On dénombre aussi 12 blessés graves et 8 blessés légers. Le tout, sur une route où circule en moyenne 5923 véhicules chaque jours dont 332 poids-lourds.

Des hommages fleuris le long de la D 918 - Radio France
Des hommages fleuris le long de la D 918 © Radio France - Jacques Pons

Un radar dissimulé sur 16 kilomètres

Sur cette portion de 16 kilomètres l'Etat installe des "contrôles leurres". Des zones sur lesquelles sont plantés plusieurs panneaux signalant la présence d'un radar automatique. Un radar qui contrôlera dans les deux sens et dont la position évoluera chaque mois. La vitesse sur ces 16 kilomètres sera également contrôlée à l'aide de voitures radars sans oublier les radars fixes connus.

Introduire le doute chez les conducteurs

Le principe : introduire le doute chez l'automobiliste afin qu'il maintienne sa vigilance sur l'ensemble du parcours. L'itinéraire contrôlé de cette manière sera annoncé par le panneau "pour votre sécurité, contrôles radars fréquents". Il y en aura six sur la D 918 aux principaux points de croisements précise la préfecture des Pyrénées Atlantiques.

L'automobiliste ne sera pas pris en traitre — capitaine Bruno D'Almeida, de l'escadron départemental de sécurité routière

Introduire le doute chez le conducteur pour qu'il maintienne sa vigilance

Après cette première d'autres tronçons pourraient faire l'objet du même dispositif dans le département des Pyrénées Atlantiques.