Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pays Basque : fermeture des salles de sport, des bars... retrouvez les restrictions du couvre-feu

-
Par , France Bleu Pays Basque

Fermeture de toutes les salles de sport, des bars, des salles d'expos temporaires, interdiction des foires... le préfet des Pyrénées-Atlantiques détaille toutes les mesures imposées par le gouvernement avec la mise en place du couvre-feu à partir de ce vendredi 23 octobre à minuit.

Les salles de sport doivent fermer durant le couvre-feu de trois semaines dans les Pyrénées Atlantiques (illustration).
Les salles de sport doivent fermer durant le couvre-feu de trois semaines dans les Pyrénées Atlantiques (illustration). © Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN/Arnaud Journois

Le couvre-feu entre en application dans les Pyrénées-Atlantiques à partir de ce vendredi 23 octobre à minuit. Le décret est pris pour trois semaines, même si le gouvernement souhaite une loi pour l'allonger à six semaines. Il sera donc interdit de circuler entre 21h et 6h du matin dans le département, sauf dérogations. Depuis le retour de l'état d'urgence sanitaire le samedi 17 octobre, les différents seuils d'alertes (alerte, alerte renforcée, alerte maximale) n'existe plus. Deux régimes prévalent : l'Etat d'urgence sanitaire dans lequel est placé tout le pays puis les zones de couvre-feu d'Etat d'urgence sanitaire, statut que s'apprête à franchir le département des Pyrénées Atlantiques. Ce couvre-feu s'accompagne de mesures complémentaires "automatiques" en journée. C'est donc un cadre national. Voici la liste précisée par le préfet, Eric Spitz, lors d'une conférence de presse ce vendredi.

Les bars fermés sauf s'ils proposent de la restauration

Suivant les consignes du gouvernement, les bars dont la boisson est l'activité principale (et unique) ferment totalement. Les restaurants peuvent ouvrir en journée et accueillir des clients jusqu'à au couvre-feu. A partir de 21h, la restauration sur place n'est évidemment plus possible ni la vente à emporter mais les restaurants ont le droit de garder les cuisines ouvertes après 21h pour faire de la livraison. Personnel de cuisine et livreurs auront alors une dérogation pour aller travailler. 

Je demanderai à la DDPP d'organiser des contrôles d'hygiène. On verra tout de suite la différence entre des professionnels et ceux qui se sont improvisés restaurateurs. Etre restaurateur ne s'improvise pas. - Eric Spitz, préfet des Pyrénées Atlantiques

Les bars et établissements proposant "une réelle carte de restauration et dont la restauration est une activité habituelle" auront le droit de rester ouverts pour cette activité tout au long de la journée, les hôtels pourront par exemple continuer à proposer un petit-déjeuner, le room-service est aussi autorisé.  Il est hors de question en revanche de faire uniquement de la limonade dans l'après-midi. Le préfet  prévient : "Il y a de nombreuses règles d'hygiènes, des équipements à avoir, des professionnels... Je demanderai à la DDPP d'organiser des contrôles d'hygiène. On verra tout de suite la différence entre des professionnels et ceux qui se sont improvisés restaurateurs. Etre restaurateur ne s'improvise pas." affirme Eric Spitz.  

Mise à l'abris des sans domicile fixe

Le préfet indique qu'il travaillera avec les différentes communes pour proposer une solution de mise à l'abris de chaque personne sans domicile fixe, comme lors du confinement, et qu'il n'y aura pas de verbalisation pour les SDF sauf en cas de délit. 

Fermeture des salles de sport et de tous les équipements sportifs couverts

Les salles de sport type fitness, yoga, danse ne pourront plus accueillir du public. Il est en revanche autorisé d'organiser des cours en plein air. Les piscines couvertes seront également fermées. Idem pour l'ensemble des équipements sportifs tels les gymnases et palais des sports ainsi que les vestiaires (y compris les vestiaires dans les stades comme annoncé mardi). Il existe cependant des exceptions : les scolaires, les mineurs encadrés en club, les étudiants en STAPS, le sport sur prescription médicale, pour les personnes handicapées, les équipes professionnelles et celles de haut niveau pourront continuer à s’entraîner et participer à des compétitions en intérieur et auront accès aux vestiaires. Sont considérées comme de haut niveau les trois premières catégories de chaque sport. Par exemple, chez les hommes au basketball, la Jeep Elite (1re division), la Prob B (2e division) et la Nationale 1 pourront continuer à jouer. De même au rugby, les équipes de Top 14, de Pro D2 et de Fédérale 1 auront accès à leurs vestiaires. Le préfet souhaite se montrer particulièrement vigilant sur le monde sportif car 14 des 32 clusters actuels dans le département concernent des clubs de rugby.

Quid des matchs pro prévus après l'heure de couvre-feu

Pour les événements de masse, la jauge passe de 5000 personnes à 1000. Deux choix s'offrent aux clubs professionnels ayant des matchs dépassant le couvre-feu. Ce sera par exemple la question que devrait trancher l'Aviron Bayonnais pour la réception de Toulon prévue vendredi 30 octobre à 20h45. Soit le club bayonnais avance l'heure de la rencontre pour accueillir du public (sous la jauge de 1000) soit le club maintient l'heure de la rencontre et joue le match à huit clos.

Culture, fêtes foraines et activités associatives

Les cinémas, salles de théâtre et musées peuvent rester ouverts en journée. En revanche tous les établissements recevant du public de façon temporaires doivent fermer, comme des salles d'expositions occasionnelles. Les activités associatives en intérieur sont autorisées dans un cadre très strict : une chorale ou un club de bridge peuvent se réunir en intérieur si le port du masque est respecté et qu'il y a 4 mètres carré entre chaque groupe de six personnes. Toutes les salles de spectacles ont le droit d'ouvrir durant la journée, dans la limite de 1000 personnes accueillies pour un événement. Elles ont le choix d'avancer les événements qui dépasseraient le couvre-feu ou de les reporter. Les foires et fêtes foraines sont interdites.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess