Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pays de la Loire : les filles meilleures élèves, mais toujours des inégalités de salaires

mardi 7 mars 2017 à 18:19 Par Antoine Denéchère, France Bleu Loire Océan, France Bleu Maine et France Bleu Mayenne

Les filles ont de meilleurs résultats au bac, font des études plus longues, mais une fois dans la vie active, elles sont plus touchées par le chômage et quand elles travaillent, elles occupent des postes moins intéressants, c'est ce que montre une étude publiée ce mardi par l'INSEE.

Lors d'un rassemblement pour l'égalité salariale
Lors d'un rassemblement pour l'égalité salariale © Maxppp -

Pays de la Loire, France

C'est un paradoxe en tout cas en apparence : les filles ont de meilleurs résultats au bac, font des études plus longues, mais une fois dans la vie active, elles sont plus touchées par le chômage et quand elles travaillent, et elles occupent des postes moins intéressants selon l'étude de l'Insee qui vient d'être publiée.

C'est particulièrement vrai en Pays de la Loire, où 96% des filles sont encore scolarisées à 17 ans, un record national, et où le taux de réussite au bac est de 93% chez les filles contre 90% chez les garçons. Mais après, elles étudient dans des filières moins valorisées, le paramédical, ou pour une ligérienne sur 5 la fac de lettres ou de sciences humaines quand les garçons vont en école d'ingénieurs ou en classe préparatoire aux grandes écoles.

26% de moins que les hommes

Et dans la vie active, les femmes en Pays de la loire percevaient en moyenne 17.200 euros par an en 2013, soit 26% de moins que les hommes, cet écart de salaire étant le deuxième plus élevé de France, et ne s'explique pas uniquement par le temps partiel plus fréquent chez les femmes.

Tout simplement parce que les Ligériennes occupent des postes qui ne correspondent pas à leur niveau de diplômes : 46% des femmes diplômées du 1er cycle sont ainsi déclassées et même 64% de celles diplômées du deuxième cycle, écart les plus élevés de toutes les régions françaises.

Enfin, une fois à la retraite, les femmes touchent des pensions de 40% inférieures aux hommes mais vivent plus longtemps et plus souvent seules.

►►► Pour aller plus loin : Box populi vous donne la parole avant la présidentielle : comment améliorer l'égalité hommes-femmes ? Donnez-nous votre avis !