Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pays de Savoie : les marchés de Noël sous haute surveillance

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Au lendemain de l'attentat à Strasbourg, les préfectures de Savoie et Haute-Savoie renforcent les patrouilles et les contrôles sur les lieux de forte affluence, notamment sur les marchés de Noël d'Annecy et Chambéry, sur le hameau du Père Noël à Andilly et le village des Flottins à Evian.

La préfecture de la Haute-Savoie annonce un renforcement des patrouilles sur les marchés de Noël, notamment à Annecy.
La préfecture de la Haute-Savoie annonce un renforcement des patrouilles sur les marchés de Noël, notamment à Annecy. © Maxppp -

Moins de vingt-quatre heures après l'attentat sur le marché de Noël de Strasbourg, les préfectures de Savoie et de Haute-Savoie annoncent le renforcement de la sécurisation des lieux de rassemblement et des grands espaces commerciaux. C'est le cas des marchés de Noël d'Annecy et de Chambéry, du hameau du Père Noël à Andilly et du village des Flottins à Évian. Les centres commerciaux de Chamnord et le Géant d'Albertville ainsi que les événements festifs en station sont également surveillés attentivement.

Les patrouilles de police, de gendarmerie et des militaires de l'opération sentinelle sont d'ores et déjà renforcées, tout comme les contrôles aux différents accès de ces rassemblements.

"Depuis plusieurs Noël on ne laisse plus les voitures se garer devant le hameau du Père Noël" — Vincent Humbert

A Andilly, le maire qui préside l'association du hameau du Père Noël souligne que bien avant les événements de Strasbourg, un travail a été engagé avec les services de la préfecture et la gendarmerie pour prévenir tout acte malveillant. 

"Ce mardi, quelques heures avant l'attentat, nous avons même échangé avec la gendarmerie pour voir comment éviter le risque d'une voiture bélier, explique Vincent Humbert. Depuis plusieurs Noël on ne laisse plus les voitures se  garer devant le hameau du Père Noël pour éviter les problèmes avec les gens qui font la queue pour entrer ".  Il souligne que les personnels qui assurent la régulation sur les parkings sont formés pour surveiller les allers et venues. Dès ce week-end du personnel de sécurité extérieur pourrait intervenir pour la fouille des sacs à l'entrée du hameau.

"La problématique c'est de ne pas paniquer tout le monde", ajoute Vincent Humbert. Le hameau du Père Noël accueille environ 2.500 personnes par jour en semaine en ce moment,  mais sur un week-end la fréquentation peut monter à 10.000 personnes au moins.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess