Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pédophilie au sein de l'Eglise : une cellule d'écoute et d'accueil à Nantes

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu Mayenne

Alors que l'Eglise Catholique est confrontée à de multiples scandales sexuels, que le Pape dénonce des "actes abominables" et qu'un prêtre accusé d'agression sexuelle s'est donné la mort cette semaine en Normandie, l'évêque de Nantes se dit "disponible pour recevoir les victimes qui le demandent."

Jean-Paul James, évêque de Nantes (DR).
Jean-Paul James, évêque de Nantes (DR). -

"La pédophilie, un drame qui fait honte à l'Eglise et qui nous ébranle. Je suis disponible pour recevoir les victimes qui le demandent" écrit ce mois-ci dans son édito de la revue diocésaine l'évêque de Nantes.

Une victime accueillie par l'évêque

A Nantes, une cellule d'accueil et d'écoute existe depuis juin 2016. Elle concerne les cinq diocèses des Pays de la Loire.  En deux années d'existence, elle n'a reçu que très peu de témoignages. Cinq personnes ont été accueillies, dont une très âgée, qui expliquait avoir été victime de  pédophilie par un représentant de l'Eglise en Loire-Atlantique, pendant la seconde guerre mondiale. C'est l'évêque de Nantes Jean-Paul James qui l'a reçue :

Une personne très âgée est venue me voir. Elle n'avait jamais parlé de ce qui lui était arrivé dans sa jeunesse. Elle avait besoin d'être écoutée et d'entendre le pardon de l'Eglise. Ce sont des actes scandaleux. Si il y a besoin d'un signalement au procureur, il est fait - Jean-Paul James, évêque de Nantes

L'interview de Jean-Paul James.

Jean-Paul James appuie ses propos : 

Nous ne sommes pas au-dessus de la loi. Une personne victime, c'est déjà de trop, elle souffre, elle a besoin d'être accueillie. Je veux œuvrer contre ce fléau là.

Fonctionnement de la cellule d'écoute et d'accueil

D'abord il faut écrire un mail. C'est le premier pas à franchir. Que vous soyez victime directe, proche, parent. L'adresse : parolesdevictimespaysdelaloire@gmail.com. Vous serez ensuite appelé au téléphone. Le délai de réponse est assez court assure le diocèse. Enfin, si nécessaire, vous êtes reçu par deux membres de la cellule d'écoute et d'accueil. Il s'agit de bénévoles choisis pour leur compétences professionnelles : psychiatre, magistrat, avocat, infirmière scolaire. Si vous en faîtes la demande, l'évêque peut vous recevoir.   Enfin, vous serez informé des démarches qu'il est possible d'entamer auprès du procureur de la République, auprès d'un médecin, d'un psychologue ou encore auprès d'une personne ayant reçu une formation à l'écoute (religieux ou laïc). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess