Infos

Pédophilie à l'école : Najat Vallaud-Belkacem annonce la révocation à vie de l'enseignant

Par Nicolas Crozel, France Bleu Isère mardi 31 mars 2015 à 9:09

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale
Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale © MaxPPP

Invitée de France Bleu Isère ce mardi matin, Najat Vallaud-Belkacem a annoncé que l'enseignant de Villefontaine (Isère), mis en examen, écroué pour viols présumés sur ses élèves, allait être révoqué à vie "dans quelques heures". La ministre précise que la Justice avait obligation de prévenir l'Éducation nationale de la condamnation en 2008 de cet homme pour recel d'images pédopornographiques.

Najat Vallaud Belkacem a annoncé sur France Bleu Isère que l'enseignant de Villefontaine (Isère), mis en examen et écroué pour souppçons de pédophilie sur ses élèves, allait être révoqué à vie "dans la journée" . La ministre précise qu'une inspection des services était en cours, à la fois dans les administrations judicaire et éducatives afin de savoir où sont intervenus des "dysfonctionnements" et "fautes" . La Justice avait obligation de prévenir l'Éducation nationale de la condamnation en 2008 de cet enseignant pour recel d'images pédopornographiques.

"J'ai pris la décision d'engager la procédure de révocation"

"Quand cette affaire a éclaté, j'ai été saisie par l'horreur ". C'est avec ces mots que Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, est revenue ce mardi au micro de France Bleu Isère sur la terrible affaire de pédophilie à l'école à Villefontaine. La ministre annonce que l'enseignant sera révoqué dans la journée, elle ajoute d'ailleurs que désormais "une révocation sera ordonnée à chaque fois qu'un enseignant ira a l'encontre de la probité et des mœurs, les enfants doivent etre protégés des prédateurs sexuels".

Najat Vallaud-Belkacem : \"cet enseignant sera révoqué\"

 

"Où se sont faites les défaillances ? Où y a-t-il eu faute ?"

Concernant le passé du directeur d'école, condamné en 2008 pour recel d'images pédo-pornographiques, Najat Vallaud-Belkacem affirme que la Justice avait obligation de prévenir l'Éducation nationale en vertu d'une circulaire "signée par la Garde des Sceaux". Or, cela n'a pas été le cas, "peut être faudra-t-il légiférer pour éviter qu'une telle erreur se reproduise" se demande la ministre qui attend dans les prochains jours les premières conclusions de l'enquête administrative qu'elle a ordonnée avec la ministre de la Justice.

Najat Vallaud-Belkacem : \"une enquête est en cours pour voir où il y a eu faute\"

 

"Quand cette affaire a éclaté, j'ai tout de suite pensé à mes propres enfants"

Najat Vallaud-Belkacem : \"dans cette affaire de (Villefontaine) j'ai été saisie par l'horreur\"

 

La ministre viendra à Villefontaine

Najat Vallaud-Belkacem promet de venir à la rencontre des parents d'élèves de Villefontaine mais "dans la discrétion, dans le calme, loin des caméras" précise-t-elle. La ministre de l'Éducation nationale évoque la "double peine" que vont rencontrer les familles : cette affaire en tant que telle et le "sensationalisme médiatique" loin de la discrétion. La ministre espère pouvoir fournir des premiers éléments de réponse aux proches des victimes, sur l'avancée de l'enquête, sur cette affaire, son contexte, lors de sa venue en Nord Isère "dans quelques jours".

Najat Vallaud-Belkacem : \"à Villefontaine, bien sûr que j'irai\"

 

 

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, invitée sur France Bleu Isère.

Partager sur :