Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pendant les fêtes, les poubelles débordent

-
Par , France Bleu Maine
Brûlon, Noyen-sur-Sarthe, France

Emballages de jouets, restes de repas, bouteilles de Champagne. Entre le réveillon de Noël et celui de la Saint Sylvestre les conteneurs débordent. Les points d'apport volontaire se transforment en dépotoirs un peu partout en Sarthe comme à Brûlon. Le maire pointe l'incivisme de certains habitants

Des sacs remplis de déchets jonchent le sol au pied des conteneurs qui débordent
Des sacs remplis de déchets jonchent le sol au pied des conteneurs qui débordent © Radio France - yann lastennet

Des papiers et des boites de petits fours qui jonchent le sol, des bouteilles de Champagne qui débordent des bennes comme dit Gisèle, une habitante de Brûlon : "C'est la merde ! On ne sait pas où mettre les ordures et puis c'est dégueulasse. Si on ne veut pas laisser par terre, on est obligé de forcer pour mettre çà dans le conteneur". Une autre Gisèle arrive au même moment.  Elle pose ses sacs au pied des conteneurs et tant pis pour l'hygiène. " Y en a ras le bol des poubelles. Qu'ils viennent me dire quelque chose ! Je vais les poser là et je m'en vais. Où voulez-vous que je les mette ? Je les ramène pas chez moi ! Il est hors de question parce qu'on paye assez cher de poubelle ! On nous dit faut faire le tri, ok, mais il faut mettre les moyens en ramassage ! "

Comme partout en Sarthe, les poubelles débordent à Brûlon en cette période de fêtes. Le reportage de Yann Lastennet

Le tri sélectif a permis à la commune de Brûlon de réduire de 42 % ses ordures ménagères. 

Des papiers et des boites de petits fours qui jonchent le sol, des bouteilles de Champagne qui débordent des bennes, les points d'apport volontaire se transforment en dépotoir
Des papiers et des boites de petits fours qui jonchent le sol, des bouteilles de Champagne qui débordent des bennes, les points d'apport volontaire se transforment en dépotoir © Radio France - yann lastennet

Du coup, à partir du 1er janvier il n' y aura plus qu'une collecte tous les 15 jours au lieu d'une par semaine. " C'est une bonne chose dit cet habitant du village. Mais çà nous coûtera que 5 euros de moins. C'est pas assez, on se fout de nous". 5 euros de moins en moyenne seulement sur la facture pour moitié moins de collecte, cela peut paraître peu mais c'est normal explique le maire de Brûlon Daniel Coudreuse. " Ce qui coûte cher dans le traitement des déchets, ce n'est pas tant le ramassage au porte à porte, c'est surtout la gestion des déchetteries. Or l'économie se fait exclusivement sur le ramassage... d'où les 5 euros de moins. Je reconnais que ce n'est pas beaucoup. Mais grâce à l'effort des usagers, nous avons réduit le ramassage des ordures de 42%. C'est bon pour l'écologie mais cela permet aussi de faire baisser la facture alors qu'elle aurait pu augmenter". 

Daniel Coudreuse, le maire de Brûlon, explique pourquoi la facture du ramassage des poubelles ne baissera que de 5 euros en moyenne à partir du 1er janvier

Le maire de Brûlon a fait à pied le tour de la commune et des points d'apport volontaire. Il se dit écoeuré par ce triste spectacle de bennes à ordure qui débordent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess