Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pentecôte : à Rouen, l'Eglise à la conquête de nouveaux fidèles

A Rouen, à l'occasion de ce lundi de Pentecôte, sept paroisses de l'agglomération organisaient cinq repas simultanés. Les paroissiens devaient inviter leurs proches non-chrétiens à participer au repas. Le mot d'ordre des chrétiens : "l’Église est vivante".

A Rouen, la communauté chrétienne part à la conquête de nouveaux fidèles (illustration).
A Rouen, la communauté chrétienne part à la conquête de nouveaux fidèles (illustration). © Maxppp

Ce lundi, la communauté chrétienne de l'agglomération rouennaise organisait cinq repas simultanés où catholiques et non-catholiques partagaient la table. Le principe ? Les paroissiens devaient inviter des voisins, amis, pas nécessairement catholiques, et préparer ensemble des plats à apporter au repas commun. L'idée pour les paroissiens, encouragés par le pape François, est de redynamiser l'image de l'Eglise.

300 personnes à Canteleu

A Canteleu, au gymnase Alain Calmat, 300 personnes étaient réunies.

Autour du buffet, Annick s'affaire. Retraitée, cette catholique pratiquante s'investit au quotidien dans les activités de sa paroisse mais regrette qu'à ce repas, la majorité des participants soit plutôt agée "les jeunes ne s'investissent pas beaucoup mais il faudrait, pour qu'ils prennent la relève ".

Etre catholique à 18 ans

Marie a 18 ans, elle est chrétienne mais pour elle, l'Eglise catholique souffre d'une image poussiéreuse et coincée "il faut se rendre compte qu'on ne peut pas être chrétien comme dans les Ecritures, pour moi être chrétien c'est récupérer des choses qui nous intéressent dans les Ecritures, et les appliquer aujourd'hui, c'est plus une façon de vivre. "

Au total, les cinq repas ont rassemblé un millier de personnes.

Alors que 56% des français se déclarent catholiques, seulement 15% se disent pratiquants selon un sondage pour le journal lepelerin.com.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess