Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pentecôte : une "Journée de solidarité" qui a rapporté 2,43 milliards d'euros en 2014

-
Par , France Bleu

La Pentecôte reste chômée, ce lundi, pour une majorité des Français. Mais cette "Journée de solidarité", qui s'organise à la carte selon les entreprises, a rapporté plus de 2 milliards d'euros en 2014. Une somme destinée à favoriser l'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées.

Les recettes de cette journée de solidarité ont servi à recruter du personnel et financer l'aide à domicile.
Les recettes de cette journée de solidarité ont servi à recruter du personnel et financer l'aide à domicile. © Maxppp

La "journée de solidarité", fixée initialement le lundi de Pentecôte, a rapporté 2,43 milliards d'euros en 2014, mais, ce lundi 25 mai reste chômé pour la plupart des Français.

Créée par la loi du 30 juin 2004, après la canicule meurtrière de 2003, la "journée de solidarité", destinée à favoriser l'autonomie des personnes âgées ou handicapées, a rapporté depuis 23,5 milliards d'euros au total.

Financer le recrutement de personnels et les heures d'aide à domicile

La loi instaure un jour de travail supplémentaire non rémunéré pour les salariés et, en contrepartie de la valeur ajoutée ainsi créée, une "contribution solidarité autonomie" (CSA), égale à 0,3% de la masse salariale, à la charge des employeurs. C'est la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) qui est chargée d'en gérer la recette. Ce jour au profit des seniors s'organise "à la carte" depuis 2008. Résultat: 7 salariés sur 10 resteront à la maison ce 25 mai.

Concrètement, les recettes ont ainsi contribué à recruter du personnel pour les maisons de retraite et les structures spécialisées, à financer des heures d'aide à domicile, à financer des travaux de modernisation ou de reconstruction de maisons de retraite ou d'instituts spécialisés pour personnes handicapées ou encore à renforcer la professionnalisation des services d'aide à domicile.

En 2015, l'intégralité des recettes permettront de financer des dépenses prévues dans la future loi d' "adaptation de la société au vieillissement" , à laquelle les sénateurs ont donné leur feu vert en mars, et un plan d'aide à l'investissement dans les établissements médico-sociaux pour personnes âgées et pour personnes handicapées de 100 millions d'euros.

Ce jour "offert" par les salariés continue aussi d'en hérisser certains : La CFTC en particulier estime que "tout travail mérite salaire" et que l'effort est injustement réparti. C'est pourquoi elle lance un mot d'ordre de grève pour "couvrir" tout salarié du privé obligé de "travailler gratuitement sous prétexte de solidarité" , à la Pentecôte ou un autre jour.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess