Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pénurie de logements à Bordeaux : l'UNEF lance un appel à l'aide pour les étudiants SDF

jeudi 26 octobre 2017 à 16:47 Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde

Après la manif' "Juppé, héberge nous" devant la mairie de Bordeaux il y a deux semaines, le syndicat étudiant UNEF lance un appel à la solidarité, aux habitants qui auraient une chambre à louer ou à prêter aux étudiants SDF, face à la pénurie de logements. Ils seraient 500 à 1000 sans solution.

Sur twitter, le syndicat Unef à Bordeaux affiche les visages des étudiants à la recherche de logements
Sur twitter, le syndicat Unef à Bordeaux affiche les visages des étudiants à la recherche de logements

Ils avaient déjà manifesté il y a quinze jours devant l'entrée de la mairie de Bordeaux avec des banderolles de "Juppé, héberge nous". Des étudiants, soutenus par le syndicat UNEF, s'affichent désormais sur les réseaux sociaux, pour appeler à l'aide et à la solidarité les propriétaires qui voudraient bien les aider. Ils seraient entre 500 et 1000 à ne pas avoir de logements deux mois après la rentrée universitaire sur le campus de Bordeaux, obligés de squatter dans le canapé des copains ou de faire des allers-retours en train matin et soir jusqu'au domicile de leur parents.

La situation n'a jamais été aussi critique sur le campus de Bordeaux selon l'UNEF, qui accuse principalement le site AirBnB de casser le marché en réservant plus de 8000 appartements uniquement aux touristes.

Elisa Révillon vice-présidente de l'Unef à Bordeaux : "un appel non pas à la pitié mais à la solidarité"

AirBnB n'est pas le problème à Bordeaux selon l'UNPI (Union Nationale des Propriétaires Immobiliers) de Gironde, c'est le manque de constructions de logements.

Denis Jacques président de l'UNPI de Gironde

L'UNEF rappelle également que le Crous Bordeaux-Aquitaine totalise 7500 logements pour 90 000 étudiants sur le campus.