Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Père Cent 2019 à Nancy : la préfecture "ne cautionne pas cette tradition régionale" mais sécurise le défilé

mercredi 13 mars 2019 à 11:23 - Mis à jour le lundi 18 mars 2019 à 18:20 Par Thierry Colin et Nathalie Broutin, France Bleu Sud Lorraine

Les batailles de farine, d’œufs avec certains lycéens parfois alcoolisés dans le passé ont conduit à des débordements. La manifestation du Père cent 2019 prévue le mardi 19 mars sera sécurisée, notamment place Stanislas à Nancy.

Le traditionnel Père Cent, 100 jours avant le baccalauréat, reste une tradition dans la région.
Le traditionnel Père Cent, 100 jours avant le baccalauréat, reste une tradition dans la région. © Radio France - Thierry Colin

Nancy, France

Des lycéens déguisés en tortue Ninja ou en Reine des neiges… Le traditionnel Père Cent, fête des cent jours avant le baccalauréat réunit chaque année des milliers de candidats dans les rues des centres-villes lorrains. Le Père Cent à Nancy est prévu cette année ce mardi 19 mars, il a déjà eu lieu le jeudi 4 mars à Toul. Il s'organise ce mercredi 13 mars à Metz. 

Si l'an passé en 2018, la préfecture de Meurthe-et-Moselle évoque un Père Cent qui s'est déroulé "dans une ambiance calme", avec "une interdiction de consommation d'alcool sur la voie publique respectée", elle prévient pour cette nouvelle édition 2019. Les batailles de farine, d’œufs avec certains lycéens alcoolisés avaient conduit à des débordements en 2014.  

Une manifestation encadrée par les forces de police 

Dans un communiqué, la préfecture à Nancy précise que "les pouvoirs publics n'organisent, ni ne cautionnent un tel événement qui répond avant tout à une tradition régionale. Néanmoins, s'agissant d'une manifestation se déroulant sur la voie publique, et afin d'assurer la sécurité des participants et la population, elle a défini avec l'Education Nationale, la ville de Nancy et les communes concernées un dispositif propice au bon déroulement".  

Les autorités annoncent mettre en place pour ce 19 mars, un "dispositif similaire à celui des dernières éditions". Des effectifs de la police  municipale viendront renforcer ceux de la police nationale pour encadre la manifestation. Les "interdictions et consignes en vigueur : interdiction de consommer de l'alcool sur la voie publique, de jeter des projectiles, de porter une arme réelle ou factice, de dissimuler son visage..." et d'ajouter, "toute violence ou dégradation feront l'objet de poursuites". La préfecture indique encore que la rectrice de l'académie de Nancy-Metz a "réitéré à l'ensemble des proviseurs concernés les consignes et recommandations d'usage".