Société

Père Noël à Limoges (et ailleurs), un métier pas comme les autres

Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin vendredi 23 décembre 2016 à 18:08

Au centre-ville de Limoges, le Père Noël s'appelle "Gégé" et attend les enfants pour la photo
Au centre-ville de Limoges, le Père Noël s'appelle "Gégé" et attend les enfants pour la photo © Radio France - Jérôme Edant

A la veille de Noël, on croise le Père Noël partout : au centre commercial de Limoges-Corgnac, en zone commerciale de Boisseuil ou encore dans le Village de Noël au centre-ville de Limoges. Mais être Père Noël, c'est un métier à part entière et pas toujours facile.

A la veille de Noël, à Limoges, le Père Noël n'est pas là. Non, LES Pères Noëls sont là.

Dans le Village de Noël par exemple, installé place de la République, le Père Noël est tranquillement assis dans sa cabane tous les après-midi. Il attend les enfants, et parfois les parents, pour prendre l'incontournable photo avec le gros bonhomme rouge. Mais derrière ce tableau idéal, la réalité est moins enchantée.

Sous le costume, il fait très chaud

La société de pub et d'évènementiel Concept, basée à Limoges, organise depuis 10 ans des animations de Noël pour des centres commerciaux. Cette année, elle gère celui de Corgnac. Pour l'occasion, elle recrute un comédien aux multiples facettes : il doit endosser le costume de Père Noël plusieurs heures dans la journée, mais quand il tombe la veste rouge, il doit également savoir jongler, faire des sculptures en ballons de baudruche, ou encore maquiller les enfants. Chez Concept, le Père Noël a de multiples talents... Le tout payé au SMIC.

Et Marita Lalanne, dirigeante de l'agence Concept, le sait bien : "Ce n'est pas un métier facile. Il faut rester des heures sous le costume, avec une barbe et des gants, donc le comédien a très chaud. Et pas de pause pipi...". En plus, il faut aussi gérer la réaction des enfants, parfois effrayés par le déguisement. "La patience est de mise" ajoute-t-elle.

Pendant ce temps, place de la République, le Père Noël s'appelle Gégé. Il est intérimaire dans l'industrie et l'informatique et, depuis 10 ans, il fait Père Noël. "Une petite prime de fin d'année" justifie-t-il. Sur ses genoux, la petite Zoé, 18 mois, hurle de toutes ses forces. Mais sa grand-mère est heureuse : elle récupère la photo auprès du jeune lutin du Père Noël...