Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Périgueux : au lendemain de Noël une famille azérie se retrouve sans logement

mardi 25 décembre 2018 à 18:06 Par Harry Sagot, France Bleu Périgord et France Bleu

Un comité de soutien s'est créé à Périgueux pour trouver un logement à la famille Melikov. Ce couple venu d'Azerbaïdjan avec ses trois enfants doit quitter son appartement du Gour-de-l'Arche ce mercredi 26 décembre. Leur demande d'asile a été refusée.

Le couple et ses trois enfants doit quitter son logement après Noël.
Le couple et ses trois enfants doit quitter son logement après Noël. © Radio France - Harry Sagot

Périgueux, France

Triste Noël en Dordogne pour Teymur Melikov, son épouse Norana et leurs trois enfants Revan, Nihat et Fatima. Cette famille arrivée d'Azerbaïdjan doit quitter le logement qui lui avait été attribué pendant l'examen de leur demande d'asile. Le statut de réfugiés leur a été refusé il y a un mois.  

Le père emprisonné dans son pays 

Teymur Melikov était épicier en Azerbaïdjan, adhérent d'un parti d'opposition. Brutalisé et emprisonné plusieurs fois pendant deux ou trois jours, il a fini par quitter son pays à l'automne 2017. La famille vit à Périgueux depuis un an, et les enfants de 6, 10 et 12 ans ont déjà appris le français à l'école et au collège, où ils réussissent remarquablement. 

Les Melikov étaient logés dans un appartement pour demandeurs d'asile, mais leur demande a été refusée et ils se retrouvent sans titre de séjour, obligés de quitter leur logement pour un hébergement d'urgence (l'hébergement du 115) à l'hôtel, à partir de ce mercredi 26 décembre après-midi. Le couple et les trois enfants ont donc bouclé leurs sacs le jour de Noël.  

Trouver un logement en urgence

Un comité de soutien s'est créé autour des Melikov, avec l'appui de R.E.S.F. . La première urgence des bénévoles, c'est de trouver un logement. Pour le moment, la famille n'est pas menacée d'expulsion du territoire français, mais elle a perdu la couverture maladie accordée aux demandeurs d'asile, et l'hôtel de Boulazac est assez loin du collège et de l'école du Gour-de-l'Arche où les enfants sont scolarisés depuis un an.

Le comité de soutien est joignable par mail : meliklirevan@gmail.com et par téléphone : 06.88.51.21.28. ou 06.82.36.34.15.