Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Périgueux : on contrôle le pass sanitaire au cinéma

-
Par , France Bleu Périgord

Depuis mercredi 21 juillet, le pass sanitaire est obligatoire dans les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. Au cinéma CGR à Périgueux, les contrôles sont effectués à l'entrée par le directeur.

Au cinéma CGR à Périgueux, le contrôle du pass sanitaire s'effectue devant l'entrée.
Au cinéma CGR à Périgueux, le contrôle du pass sanitaire s'effectue devant l'entrée. © Radio France - Radio France

"Bonjour Monsieur, votre pass sanitaire s'il vous plaît", demande Cyril Gaudin. Le directeur du cinéma CGR place Francheville à Périgueux a installé une table et une chaise en face de l'entrée du cinéma, et scanne avec son portable les QR codes des spectateurs. Depuis mercredi 21 juillet, le pass sanitaire est obligatoire dans les lieux de culture et de loisirs rassemblant plus de 50 personnes, excepté pour les 12-17 ans, exemptés jusqu'au 30 août. Et c'est lui, le directeur, qui s'occupe des contrôles. "J'estime que c'est aux responsables de s'en occuper", explique-t-il. Et pour cette première journée d'application du pass, tout s'est bien passé selon lui. "Le côté technique de la chose marche plutôt bien. Et on appréhendait la réaction des gens mais cela fonctionne plutôt bien", sourit-il. Les personnes contrôlées ont été "sympathiques, compréhensives, empathiques", malgré "quelques tentatives de mauvaise foi"

Baisse du nombre d'entrées

En revanche, le directeur du cinéma se pose quelques questions au sujet de la fréquentation de son cinéma, en baisse depuis le début des contrôles. "Ici c'est un cinéma qui est là pour vendre des places, pas pour ne prendre qu'une partie des personnes, celles qui sont vaccinées. Donc je ne sais pas comment cela peut fonctionner durablement", s'interroge-t-il. 

Sur les séances qui rassemblent moins de 50 spectateurs, en journée par exemple, Cyril Gaudin a décidé qu'il ne contrôlerait pas les pass sanitaires. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess