Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Périgueux : lancement d'une permanence pour l'équité parentale

-
Par , France Bleu Périgord

L'association "équité parentale", créée en 2018 par le périgourdin Stéphane Lambert, tient des permanences à partir de ce lundi à la maison des associations de Périgueux pour défendre les droits parentaux des hommes mais aussi des femmes.

Stéphane Lambert a créé l'association "équité parentale" en 2018.
Stéphane Lambert a créé l'association "équité parentale" en 2018. © Radio France - Louise Buyens

Des permanences pour les pères et les mères qui réclament plus de droits envers leurs enfants ouvrent dès ce lundi à Périgueux.  L'association "équité parentale" existe depuis février 2018, elle a été lancée par trois papas venus de Périgueux, Angers et Nantes. Ils ont mené des actions partout en France dont des manifestations devant les tribunaux et les préfectures. Une manière de rappeler à la justice et aux services de l'Etat qu'il faut respecter la loi et l'égalité entre les hommes et les femmes. Car selon Stéphane Lambert, le président périgourdin de l'association "équité parentale", la loi n'est pas toujours respectée. 

Stéphane Lambert : "La loi de 2002 instaure l'égalité parentale mais elle n'est pas respectée"

L'objectif de ces permanences est de répondre aux questions des parents démunis et de les aider dans leurs parcours judiciaire

Reportage - des permanences pour conseiller les parents démunis.

Des permanences tous les premiers lundis du mois

Stéphane Lambert a voulu aider les autres car il s'est lui-même battu pour obtenir la garde alternée de sa fille, qu'il a finalement obtenu après deux ans de combat judiciaire. Mais certains n'ont pas le courage de se battre. L'association "équité parentale" estime qu'il y a chaque année en France entre 1 500 et 2 000 pères qui se suicident car ils n'arrivent pas à voir leurs enfants.

Les permanences sont ouvertes tous les premiers lundis du mois, de 18h à 20h, dans la maison des associations de Périgueux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu