Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

VIDÉO - Périgueux renoue avec le défilé du 14-Juillet ce dimanche

-
Par , France Bleu Périgord

Après 25 ans d'absence, Périgueux retrouve son défilé du 14-Juillet. 120 membres des forces de l'ordre vont défiler à partir de 11 heures sur le cours Montaigne, devant le palais de justice. 40 véhicules sont également annoncés.

Préparation du défilé du 14 juillet à Périgueux. L'espace entre chaque détachement est mesuré avec précision.
Préparation du défilé du 14 juillet à Périgueux. L'espace entre chaque détachement est mesuré avec précision. © Radio France - Corinne Duval

Périgueux, France

C'est le nouveau préfet de Dordogne qui a souhaité renouer avec la tradition. Frédéric Périssat a confié le soin au colonel Dartenset d'organiser ce défilé. Le délégué militaire départemental était donc à la manœuvre pour les répétitions, grandeur nature. 120 membres des forces de l'ordre sur le pont. En tête, les jeunes sapeurs pompiers, venus de Thenon, Mussidan, Nontron et Vergt. Les pompiers ont l'habitude défiler. Même les plus jeunes. Ceux-ci ont entre 12 et 17 ans. Juste derrière, les militaires du SMA, le service militaire adapté, ils sont une vingtaine et la marche militaire ne leur fait pas peur. Suit le plus gros contingent, celui de l'école nationale de police de périgueux. C'est toute la promotion 112 des adjoints de sécurité qui va parader dimanche. Ils ont commencé leur formation de trois mois en juin dernier. Ils ne se sont jamais mis au garde à vous mais ils savent marcher au pas et connaissent déjà bien tout le vocabulaire militaire.

La protection civile ferme la marche. Hommes et femmes dans leur combinaison fluorescente. Ils n'ont jamais défilé, jamais marché au pas et cela se voit. Mais le colonel Dartenset n'est pas sévère. Il répète encore et encore : " le menton levé ! tendre les bras ! joindre les doigts ! ". Marcher au pas, "c'est facile" dit il avec le sourire: "il suffit de marcher naturellement, de se détendre et d'avoir un pas militaire !"

A priori, tout le monde est prêt. Les plus jeunes, les pompiers ont le trac. La protection civile va continuer encore de s'entraîner. Histoire de ne pas se faire lâcher en bout de cortège. Derrière, il y a les 40 véhicules qui suivront : motos de gendarmerie, de police et véhicules des pompiers.

Reportage à l'école nationale de police de Périgueux où se déroulait l'entraînement deux jours avant le défilé