Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Périgueux : un bar offre une boisson gratuite non alcoolisée pour le "Sam" qui ne boit pas

-
Par , France Bleu Périgord

L'an dernier en France, 17 personnes sont mortes sur les routes de France lors de la nuit du Réveillon de la Saint-Sylvestre. Alors pour encourager les jeunes à trouver leur "Sam", ce convive qui ne boira pas en soirée, le Watson's Pub de Périgueux lui offre une boisson gratuite non alcoolisée

Le Watson's Pub à Périgueux offre une boisson non alcoolisée à tous les "Sam" qui ne boiront pas pour ramener tout le monde
Le Watson's Pub à Périgueux offre une boisson non alcoolisée à tous les "Sam" qui ne boiront pas pour ramener tout le monde © Radio France - Antoine Balandra

Dordogne, France

Grosse fête à la maison, chez des potes ou au bar ou en discothèque. Ce sera la fête ce mardi soir pour le passage à la nouvelle année. 

Comme chaque fois, l'angoisse des parents, ce sera pour la fin de soirée. Pour que leurs ado ou jeunes adultes ne prennent surtout pas le volant après avoir bu. L'an dernier, il y a eu 17 morts sur les routes de France la nuit de la Saint Sylvestre !  Et 9 français sur 10 ont prévu de boire de l'alcool ce soir.

L'une des solutions, c'est de nommer un "Sam", quelqu'un qui ne boit pas et qui ramène tout le monde en sécurité. Des bars aussi se mobilisent pour éviter les drames. C'est le cas du Watson's Pub à Périgueux. Son patron Bruno Hervouet a initié un partenariat avec la préfecture et la police. Il offre une consommation non alcoolisée à tous les "Sam" identifiés. Et les jeunes semblent réceptifs dit-il.

"On est quand même assez contents parce qu'on se devait de le faire. On se devait de le faire vu la clientèle que l'on a ces soirs-là. Et c'est vrai qu'avec le recul on a des jeunes qui font plus attention. Il ne faut pas relâcher l'attention. Il faut toujours en parler, ce n'est pas un phénomène social, c'est une habitude à avoir" prévient le patron.

Sur la terrasse du Watson's, les jeunes croisés semblent en tout cas tous bien conscients de l'enjeu, et tous se sont organisés :

"Moi je risque de faire une autre soirée à côté, donc j'irai avec une autre personne qui ne boira, pour faire des kilomètres, c'est le mieux", dit Benjamin, 18 ans.

"Il y en a certains qui prévoient de ne pas boire parce qu'ils rentrent chez eux, les autres dormiront sur place. Il n'y a personne qui s'en va alcoolisé, c'est la première règle" dit Naïs, 18 ans, étudiante périgourdine à Nantes de retour chez elle pour les fêtes.

Et pour ceux qui se risqueraient quand même à boire et conduire, la police et les gendarmes seront très mobilisés ce mardi soir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu