Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Périgueux : une pétition pour interdire les promenades en calèche recueille déjà 10.000 signatures

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

La mairie de Périgueux a prévu des promenades en calèche dans le centre-ville à l'occasion des fêtes de Noël. Mais depuis samedi, une pétition en ligne a déjà recueilli plus de 10.000 signatures pour interdire ces divertissements. Aucun signe de maltraitance n'a pourtant été relevé.

Fiesta et Sandy, les chevaux de trait comtois qui tirent les calèches à Périgueux, en pleine détente dans leur pré
Fiesta et Sandy, les chevaux de trait comtois qui tirent les calèches à Périgueux, en pleine détente dans leur pré © Radio France - Antoine Balandra

Périgueux, France

C'est une pétition qui rencontre un franc succès sur le site internet Mesopinions.com.

Une pétition pour demander l'interdiction des promenades en calèche à Périgueux à l'occasion du marché de Noël. Elle a déjà recueilli près de 10 000 signatures !

Des promenades en calèche dans le centre ville sont en effet programmées pour les promeneurs le dimanche de décembre. Seulement voilà, Laëtitia, une habitante du centre ville a publié cette pétition, considérant que ces activités peuvent faire souffrir les animaux.

Les chevaux qui tirent les calèches dans Périgueux, dans leur pré de Saint-Astier - Radio France
Les chevaux qui tirent les calèches dans Périgueux, dans leur pré de Saint-Astier © Radio France - Antoine Balandra

C'est en fait en se promenant dans Périgueux que Laëtitia, une habitante du centre ville découvre les calèches. Et dit-elle, ce qu'elle considère comme une souffrance des animaux. Entre pollution, bruit, et longues heures de travail, dit-elle. "Cela m'a fait vraiment beaucoup de peine, ils avaient pas l'air bien, à cause du bruit, ils tournaient toujours la tête. On est en 2018, cela n'a plus lieu d'être" dit-elle.

Surprise du maire de Périgueux

Des arguments balayés par Jean-Claude Delubriac, trésorier de l'association des Cavaliers et meneurs de la vallée et propriétaire des deux chevaux de trait. Fiesta et Sandy, deux belles comtoises en parfaite santé.  

"J'étais hors de moi quand j'ai entendu cela, d'entendre des bêtises pareilles... Les gens feraient mieux de venir voir les chevaux, même à l'improviste, je n'ai rien à cacher" dit Jean-Claude Delubriac

"Cela me paraît absurde. Parce que quand nos grands-parents travaillaient la terre avec des chevaux, ils travaillaient dix heures par jour, ils traînaient des rouleaux, alors qu'aujourd'hui, ils travaillent au maximum trois- quatre heures par jour, cela n'a rien à voir avec avant. Les tombereaux d'antan, c'était en bois, avec juste un peu de graisse, aujourd'hui il y a des roulements à bille, et des plaquettes de frein comme pour les voitures, cela n'a rien à voir" dit-il.

De son côté le maire de Périgueux Antoine Audi se dit sensible au bien être animal. Mais ne doute pas dit-il des compétences de l'association. Il se dit très étonné de cette pétition et ne prévoit pas en tout cas d'annuler les promenades de Noël en calèche.

Les prochaines promenades en calèche sont prévues l'après midi du dimanche 9 décembre au départ du boulevard Montaigne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu