Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Périgueux : une réunion entre les habitants du Gour de l'arche et la maire

-
Par , France Bleu Périgord

Après un week-end agité, la maire de Périgueux, Delphine Labails, a tenu une réunion ce lundi 19 avril avec les habitants du Gour de l'Arche pour faire un point sur les problématiques du quartier.

Une réunion s'est tenue ce lundi entre la maire de Périgueux et les habitants
Une réunion s'est tenue ce lundi entre la maire de Périgueux et les habitants © Radio France - Théo Caubel

La tension semble retomber dans le quartier du Gour de l'Arche après un week-end agité. Ce lundi pour tenter de calmer les esprits, la maire de Périgueux, Delphine Labails, accompagnée du directeur de cabinet du préfet, Thierry Mailles, ont tenu une réunion d'échange avec les habitants. Une vingtaine ont répondu présent. Pendant près de deux heures, ils sont revenus sur les faits du week-end, rappelés que le Gour de l'Arche est un lieu calme, mais ont aussi évoqué les problématiques de ce quartier.

Une rencontre avec les jeunes

À la sortie, la maire de Périgueux annonce vouloir travailler sur une meilleure cohabitation intergénérationnelle et souhaite une politique jeunesse structurée sur l'ensemble de la ville. Cela passera par une Conférence territoriale de la jeunesse à la rentrée pour faire un diagnostic sur les besoins et les envies des jeunes périgourdins.  

Après la réunion, certains jeunes du quartier avaient également donné rendez-vous à la maire de la ville. C'est Jawad qui est venu à la rencontre de l'édile. Il a rappelé que les faits du week-end avaient été exagérés et que les jeunes du quartier ont besoin d'un lieu pour se retrouver. "Je leur ai montré un petit local que l'on souhaite investir au niveau de l'ancienne poste, explique-t-il. La maire nous a dit que nous avions déjà la maison de quartier. Mais elle ferme à 18h. Nous nous aimerions l'investir de 18h à 22h. Apparemment, il va y avoir une discussions là-dessus."

Un renforcement des contrôles

Frédéric Tekfak est lui éducateur au Gour de l'Arche et membre de l'association de prévention le chemin. Pour lui, il faut dynamiser ce quartier. "Il faut mettre en place des choses concrètes, des actions culturelles ou sportives. Il faut que les jeunes puissent être occupés et grandir dans un milieu sécurisé."

En attendant, Thierry Mailles, le directeur de cabinet du Préfet a annoncé un renforcement des patrouilles de police pour ces prochains jours. Mais dès de dimanche soir, le calme semblait revenu, même si deux tirs de pétard mortier ont été entendus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess