Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Périgueux : une vente de gâteaux sur le marché pour le Noël des plus démunis

-
Par , France Bleu Périgord

Avec l'argent récolté, l'association La Maison 24 organisera un goûter le 25 décembre pour les Périgourdins en difficulté financière et les réfugiés. Une centaine d'enfants devraient y participer.

Une centaine d'enfants vont bénéficier des cadeaux de La Maison 24
Une centaine d'enfants vont bénéficier des cadeaux de La Maison 24 © Radio France - Laurence Méride

Périgueux, France

"Tout le monde a droit à son Noël". Sur le stand de La Maison 24, Marie-Jo, une passante, a acheté des pâtisseries orientales pour soutenir la cause. Pour la sixième année consécutive, l'association d'aide alimentaire et de soutien aux personnes en difficulté a vendu des gâteaux sur le marché de Périgueux ce samedi 21 décembre. L'objectif est de récolter des fonds afin de financer un goûter de Noël pour les plus démunis (location du local, achat des aliments etc.)

Il se tiendra le 25 décembre à la salle du Lux au quartier Saint-Georges à Périgueux. Au programme, des animations pour les enfants et bien sûr le Père Noël qui distribuera les cadeaux. Sur les 700 bénéficiaires de l'association, 200 d'entre eux vont participer à l'événement dont une centaine d'enfants. Parmi eux, des Périgourdins touchés par des difficultés financières mais aussi des réfugiés soutenus par la Cellule référence migrant.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu