Société

Permis de conduire : des délais trop longs en Indre et Loire

Par Fanny Bouvard, France Bleu Touraine samedi 26 avril 2014 à 11:52

Auto-école / permis de conduire (illustration)
Auto-école / permis de conduire (illustration) © Maxppp

En moyenne, il faut patienter plus de 100 jours pour passer une deuxième fois le permis en Indre-et-Loire. Un délai qui classe notre département parmi les 28 plus lents de France.

" De 3 à 5 mois d'attente, c'est beaucoup trop long ! " s'énerve Gilles Brunet, patron d'une auto-école à Tours . Comme la centaine d'auto-école du département, il lance un cri d'alerte.   La Touraine fait partie des** 28 départements où les élèves doivent en moyenne patienter plus de 3 mois pour passer l'examen une seconde fois** . Des délais révélés dans un rapport remis cette semaine à Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, mais que subissent auto-école et élève du département, depuis bientôt deux ans.

"J'ai passé trois fois l'examen avant d'avoir le permis. J'ai attendu une fois 4 mois et une fois 5. C'est interminable et tellement cher!" Laura, jeune conductrice.

Laura, une candidate tourangelle de 28 ans, a obtenu son permis l'an dernier, après trois passages. Au total elle a du patienter 9 mois , reprendre beaucoup de cours et au final régler une facture de 2.400 euros, deux fois plus que prévu . "C'est  vraiment pas confortable. On doute, on perd confiance et aussi envie", raconte-t-elle. En Indre et Loire, chaque année, ils sont plusieurs centaines d'élèves à emprunter le même parcours et à devoir prendre leur mal en patience. 

Elèves et auto-écoles témoingnent.

Cette situation dérange tout autant les instructeurs. Certains mois, faute d'inspecteurs, ils peuvent perdre jusqu'à 10 à 15% de places à l'examen. "Ca devient très compliqué pour nous de gérer ces écarts et surtout de les expliquer à nos élèves, témoigne Olivier Collas* , gérant de l'une des plus importantes auto-école de Tours centre. D'ailleurs, comme dans certaines grandes villes, nos élèves recalés finissent pas s'inscrire dans les départements voisins. Dans le Loir-et-Cher, c'est 8 à 15 jours de délais!" *

"Il faut que nous retrouvions un rythme normal. L'Indre et Loire est devenue le mauvais élève de la Région Centre." Gilles Brunet, patron d'auto-école.

Pour Gilles Brunet, propriétaire d'une auto-école à Tours et membre du syndicat Unidec, l'explication est simple. "L'an dernier, il manquait un inspecteur, un poste était vacant. Quelqu'un a été embauché et la situation s'est améliorée, mais il est tombé malade et nous sommes retombés dans la spirale."

Gilles Brunet, patron de l'auto-école Brunet à Tours Centre.

Les instructeurs d'Indre-et-Loire estiment qu'avec au moins un inspecteur supplémentaire sur le département , les choses iraient beaucoup mieux. Une idée retenue dans le rapport remis au ministre de l'Intérieur qui préconise la création, en urgence, de 150 postes d'inspecteurs.

Permis de conduire : les chiffres. - Aucun(e)
Permis de conduire : les chiffres.

Partager sur :