Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Permis moto : la ruée dans les auto-écoles de Lorraine

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

C'est le rush dans les auto-écoles lorraines ! Depuis le premier déconfinement de mai 2020, vous êtes nombreux à sauter le pas du permis moto, synonyme de liberté après des mois de privations et de restrictions kilométriques.

Inscrite en mars, Christelle espère pouvoir silloner la France en 2 roues cet été
Inscrite en mars, Christelle espère pouvoir silloner la France en 2 roues cet été © Radio France - Angeline Demuynck

Elle n'a jamais eu autant d'inscrits en 2 roues. Depuis le déconfinement du printemps 2020, Virginie Hahnel, gérante de deux auto-écoles à Custines et à Champigneulles constate un boom des inscriptions pour le permis moto. C'est particulièrement vrai depuis le retour des beaux jours : ces dernières semaines, le nombre de stagiaires a bondi de 50%. Les femmes notamment sont de plus en plus nombreuses à sauter le pas.

Se donner un but

"Les autres années on travaillait beaucoup plus en juillet-août, là ça a commencé très tôt", constate la professionnelle lorraine. Elle qui s'attendait à une baisse des inscriptions liée à la réforme du permis moto a été prise de cours par l'afflux de demande. Une conséquence de la crise sanitaire selon elle : "je pense que les personnes ont besoin de s'évader et ça leur évite de prendre les bus et d'être collées les unes aux autres". 

Katie par exemple hésitait à passer ce fameux permis depuis 20 ans : "Clairement c'est la liberté, qu'on soit passager ou conducteur, c'est grisant", explique la quadragénaire, à quelques jours de l'échéance. Même chose pour Christelle qui attaque sa 17ème heure de plateau, la formation technique : "Dans mon entourage, on me parlait beaucoup de balades à moto, que c'était agréable, ça m'a donné envie". Une façon aussi de se donner un but : "parce qu'on n'en n'a pas trop en ce moment, à part aller au travail".

Les cheveux au vent comme on dit"

"On est débordés, confirme le moniteur, Stéphane. Après ce qu'on a vécu, les gens cherchent un peu de liberté". L'instructeur enchaîne les cours. Il faut compter entre 500 et 800 euros pour les 8h de plateau, la formation technique, et les 12h de conduite sur route nécessaires pour présenter l'examen. 

Des épreuves qui ont été entièrement modifiées juste avant la crise sanitaire. Il faut désormais passer le code moto. "En tant que professionnels, on s'était dit qu'on aurait moins d'inscriptions parce que passer un examen en plus, en général, ça refroidit les élèves", s'étonne encore Virginie Hahnel, avant de conclure :"On aura plus de motards, mais des motards mieux formés". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess